Les forces armées au Mali ont annoncé ce samedi 17 juillet le rapt de trois Chinois et de deux Mauritaniens travaillant pour des entreprises de construction dans la région du Sahel, non loin de la frontière avec la Mauritanie.

Une attaque par des assaillants dont l’identité ou l’origine n’ont pas été indiquées, s’est produite sur un site de travaux à quelque 55 km de la ville de Kwala, dans le sud-ouest du pays. Des équipements de chantier ont également été détruits, a indiqué l’armée sans plus de détails.

RFI