Marébougou : Un affrontement entre chasseurs et djihadistes fait des morts et des dizaines de blessés

Des morts et d48 chasseurs blessés dont des cas graves. C’est le bilan d’un affrontement entre chasseurs et djihadistes entre Souma et Marébougou dans le cercle de Djenné, dans la 5ème région administrative du Mali. Le village de Marébougou reste toujours embargo terroriste.

« Les djihadistes, à bord de 4 véhicules bien armés, ont attaqué les chasseurs qui étaient en route pour libérer le village de Marébougou sous embargo terroriste depuis quelques semaines », a-t-on appris auprès d’une source locale. Le bilan est lourd : des morts et 48 chasseurs blessés dont des cas graves ; une dizaine de motos emportées.  « Au cours de l’affrontement, des personnes sont mortes et 48 chasseurs ont été blessés dont des cas graves. Les cas les plus graves ont été transportés à Sévaré pour des soins », nous révèle la même source. Des matériels ont été également enregistrés par les chasseurs : une dizaine de motos emportées, des armes détruites.

Selon notre interlocuteur à Souma, l’avion de l’armée malienne a survolé la localité lors de l’affrontement entre chasseurs et djihadistes. Mais, elle n’a fait aucune frappe. « Ce que nous déplorons, c’est l’inaction de l’armée alors que son avion a survolé le lieu de l’affrontement. Pourtant, nous (chasseurs) ne défendions que la population. Nous jouions donc leur rôle régalien », a confié source proche des chasseurs.

Le village de Marébougou reste toujours encerclé par les terro-djihadistes. Une situation qui dure depuis quelques semaines. Les villageois manquent de tout : vivres, non vivres, soins de santé, éducation, mobilité…  « Depuis des semaines, le village de Marébougou est inaccessible : personne n’entre et personne ne sort. Les habitants sont privés de tout », déplore notre interlocuteur.

Les autorités maliennes sont interpellées par ces populations qui s’estiment, selon nos sources, abandonnées.

Hier dans la matinée, des milliers de chasseurs étaient visibles dans une vidéo, garés dans le village de Souma.

B. Guindo

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

Coopération militaire avec la Russie : 600 soldats algériens formés pour intervenir au Mali ?

Mali: la médiation internationale pour l’accélération de la mise en œuvre de l’accord d’Alger

Le Cadre d’échange des Partis et Regroupements de Partis politiques pour une Transition Réussie au Mali maintient sa position de non-participation aux « Assises Nationales de la Refondation »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct