Deux soldats ont été tués et trois autres blessés, dimanche 15 décembre dernier, suite à l’explosion d’une mine au passage d’un véhicule d’un détachement des Forces armées maliennes de Dioungani, dans la région  de Mopti, rapportent lundi des témoins.

Selon eux, l’incident s’est produit entre Sobangouma et Kokoro dans la commune de Dioungani. Les mêmes sources indiquent que les blessés ont été évacués par un hélicoptère militaire vers Mopti. Le lundi, des sources sécuritaires ont signalé qu’un autocar d’une compagnie de transport public en partance pour le Niger a été braqué par quatre hommes armés à motos, sur le pont de Tonditihiyoo à 30 km d’Ansongo dans la commune de Bourra au nord.  Les occupants de l’autocar ont été dépouillés de leurs biens, indique-t-on de mêmes source

La Rédaction

Source: L’Aube