Paris adoptera des sanctions contre le Mali s’il n’y aura pas d’élections

La France envisage d’imposer des sanctions contre les dirigeants actuels du Mali s’ils ne parviennent pas à assurer des élections et une transition politique dans le pays en février 2022. C’est ce qu’a déclaré dimanche sur LCI le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Le ministre français des Affaires étrangères a également réitéré la position selon laquelle Paris considère d’inacceptable la possibilité d’une coopération de Bamako avec la société militaire privée russe Wagner. Il a rappelé que l’Union européenne était récemment parvenue à un consensus pour imposer des sanctions contre l’organisation.

Par 223online.com

Vous allez aimer lire ces articles

Attaque terroriste à Bandiagaea: un bilan de 31 morts, 17 blessés et le camion calciné

La jeunesse du Pays dogon dénonce le manque d’action efficace de l’armée

Trente-trois forains calcinés à Songho : L’horreur qui endeuille la nation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct