Réconciliation au Mali: la Médiation international salut l’organisation de la réunion de niveau décisionnel sur des aspects de l’accord pour la paix

La Médiation internationale se réjouit de l’ouverture, ce matin, 1er Août 2022, à Bamako, de la réunion de niveau décisionnel sur des aspects pendants de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger. Prévue pour durer jusqu’au 5 août, la réunion sera l’occasion d’aborder la question cruciale du DDR et certains aspects des réformes politiques institutionnelles.

La Médiation internationale salue les efforts soutenus déployés par le Gouvernement en vue de la tenue de cette rencontre, et se félicite de la présence de tous les Mouvements signataires, qui est de bon augure pour la suite des discussions. Elle encourage toutes les parties prenantes à aborder les questions inscrites à l’ordre du jour de la réunion dans un esprit constructif et de recherche des compromis nécessaires, dans l’intérêt supérieur du Mali et de son peuple.

La Médiation internationale réitère sa conviction que la Transition en cours au Mali offre une opportunité unique pour réaliser des avancées décisives dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. De telles avancées conforteront l’entreprise en cours de refondation de l’Etat. Elles renforceront également la dynamique positive née de la clarification du calendrier de la Transition et des efforts initiés en vue du bon déroulement du processus de réformes et de retour à l’ordre constitutionnel.

La Médiation internationale réaffirme sa disponibilité continue à appuyer les acteurs maliens dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, laquelle contribuera à la réussite de la Transition et constitue une composante essentielle du processus de stabilisation du Mali et de la région. La Médiation ne ménagera aucun effort pour aider à la pleine mobilisation de la communauté internationale à cet effet.

La Médiation souhaite plein succès à la réunion de niveau décisionnel, et est convaincue que les parties maliennes saisiront pleinement cette opportunité pour promouvoir durablement la paix, la sécurité et la stabilité dans leur pays.

Vous allez aimer lire ces articles

49 soldats ivoiriens arrêtés au Mali : Macky Sall, Faure, Embaló… et des chefs religieux pour mener des négociations

Communiqué N°054 de l’Etat-Major Général des Armées du 08 Août 2022

Mali : l’Etat islamique veut le départ de l’armée du Gourma

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct