Réconciliation et sécurité : Deux piliers malades de la transition

Les actions du ministère de la sécurité et de la protection civile, le colonel Modibo Koné, et son collègue de la réconciliation nationale, le colonel major Ismail Wague sont bien en deçà des attentes que le malien a placé en eux
. Ils dirigent des départements ministériels des plus sensible à cause de la situation du pays. Leur dénominateur commun : tous des putchistes

Source: le Rayon

Vous allez aimer lire ces articles

Crise malienne : les Etats ouest-africains prônent le réalisme

Coopération militaire entre le Mali et la Côte D’Ivoire: Des opérations conjointes en perspective pour lutter contre le terrorisme dans les zones frontalières

Situation sécuritaire dans la commune de Dogofry (Niono): Malgré l’accord de paix, des djihadistes toujours présents Malgré l’accord de paix, des djihadistes toujours présents

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct