Relation entre Amadou Haya Sano et les colonels du CNSP : Le divorce est-il consommé ?

Dans son interview accordée à Ouverture media, Me Kassoum Tapo a indiqué que l’ancien leader du coup d’État de 2012, le général Amadou Aya Sanogo l’a appelé pour lui féliciter de la décision qu’il a obtenu dans la Défense de cette affaire. Ce coup de fil serait un divorce entre l’ancien chef putschiste et les nouveaux qui sont les auteurs de l’interpellation des clients de Me Tapo ?

Me Kassoum Tapo a indiqué qu’il a reçu un coup de fil de félicitation du général Amadou Aya Sonogo, la tête du putsch de 2012 au Mali.  A croire Me kassoum Tapo, le général lui a félicité pour la décision qu’il a décroché dans cette affaire de « déstabilisation de la transition ».  La relation entre Amadou Haya Sanogo et les actuels putschistes s’est-elle fragilisée ? Le divorce est-il consommé ? C’est les questions qu’on se pose, car il est connu de tous que les auteurs de l’interpellation des clients de Me Tapo sont les autorités transitoires, donc les éléments du CNSP. Et si ce dernier appelle l’avocat de Ras Bath et co-accusés, ce qui veut dire qu’il y a un problème quelque part. La première interprétation qu’on peut dire, c’est que les choses ne sont plus roses entre le general Haya et les colonels au pouvoir.

Issa Djiguiba

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Frappes au Mali : la France nie toujours avoir tué des civils

La MINUSMA a rendu un dernier hommage aux casques bleus tchadiens tombés à Aguel-hoc

Mali : l’armée reste à Farabougou mais le cessez-le-feu est maintenu pour les populations

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct