Un ‘compromis respectable’ au Mali

Un envoyé spécial du secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a été reçu vendredi par le président Faure Gnassingbé.

‘Le secrétaire général de l’OCI souhaite que Faure Gnassingbé mette tout son génie de diplomatie au service de la paix afin que nous puissions trouver des solutions consensuelles dans les différentes crises que nous connaissons dans la sous-région’, a indiqué Nassirou Bako-Arifari.

Les crises sont identifiées. Il s’agit du Mali, de la Guinée et du Burkina.

Après le Togo, l’OCI veut tenter une médiation à Bamako et convaincre les putschistes de rendre le pouvoir aux civils dans les plus brefs délais.

Le même Nassirou Bako-Arifari, a rencontré jeudi Assimi Goïta, président de la transition au Mali.

‘L’OCI est à la recherche d’’un compromis respectable de la dignité et la souveraineté du peuple malien’, a-t-il déclaré.

Les militaires maliens comptent sur le Togo, l’OCI pour convaincre la Cédéao de lever les sanctions et de plaider leur cause auprès de la communauté internationale.

Source: republicoftogo

Vous allez aimer lire ces articles

Visite du Commandant du Théâtre-Est de l’Opération Maliko à Tessit

Pour minimiser les risques de dommages collatéraux : L’Etat-major général des Armées invite les populations à se démarquer des terroristes

LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION LE COLONEL ASSIMI GOITA L’A DÉCLARÉ LORS DU LANCEMENT DU PROJET POUR LA GESTION TRANSPARENTE DES RESSOURCES HUMAINES: « Il y aura à travers cette initiative un enrôlement biométrique de l’ensemble des fonctionnaires de l’Etat et des Collectivités Territoriales…

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct