Une année après le putsch : Le Copa réitère son soutien aux putschistes de Kati

Au moment où tous les regards sont braqués sur l’échéance électorale de juillet prochain, devant marquer le retour définitif du pays à la vie constitutionnelle normale, il y en a qui ne démordent dans leur conviction de soutien du putsch du 22 mars 2012. C’est le cas du Collectif des patriotes du Mali (Copa) qui a organisé une conférence de presse, vendredi dernier.makan konaté copa

Cette messe avec les médias avait pour but de réitérer le soutien du Copa au coup d’Etat du 22 mars 2012 et à la personne du capitaine Sanogo. A ce titre, Makan Konaté, président du Copa, est monté au créneau pour dire que ce coup d’Etat a ouvert les yeux des Maliens.
Un an après, la chicane sur le coup d’Etat demeure arbitraire.  Cependant,  le Copa reste de marbre sur sa position. «Nous soutenons le coup d’Etat qui a renversé le régime corrompu d’ATT et restons alignés derrière le capitaine Amadou Haya Sanogo. Nous,  nous pensons que l’heure n’est plus aux beaux discours, il faut agir et je crois que le coup d’Etat du 22 mars a mis les Maliens sur la voie du changement». C’est avec ces propos crus que Makan Konaté a ouvert la conférence. Pour le paraphraser, il a laissé entendre que ce putsch a été une bouffée d’oxygène pour les Maliens. Pour cet homme notoirement connu comme très proche de l’ex-junte, l’action menée le 22 mars 2012 est l’expression d’une insurrection contre un système de mauvaise gouvernance. «Au moment du coup d’Etat, personne n’ignorait qu’on était dans une situation chaotique, notamment avec une armée en pleine déliquescence. A l’époque, nous pensions que le coup d’Etat a été salutaire, et beaucoup d’hommes politiques se sont rendus à Kati pour faire allégeance au capitaine Sanogo, avant de se rétracter. Le coup d’Etat, pour nous, a permis aux Maliens d’ouvrir les yeux », ajoutera le président du Copa.

Rokia Diabaté

Source: Le Prétoire

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: « Takuba » victime collatérale de la défiance de la junte envers la France

Sahel : la junte malienne réussit à fissurer la Force «Takuba»

Opération « Takuba» : le Danemark retire ses forces spéciales, à la demande des autorités de transition

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct