Victimes collatérales de l’armée française: au Mali, la grande hypocrisie

Au nom du respect des civils victimes de conflits armés, l’armée française se targue de verser des indemnisations financières à ses « dommages collatéraux ». Sauf au Mali, où la France – en guerre depuis 2013 – a choisi de laisser les autorités maliennes réparer les dégâts commis par ses soldats. Mais le système n’a jamais fonctionné.

Bamako (Mali).– Le temps de revenir précipitamment du champ qu’il cultivait, Idrissa Maiga avait tout perdu, ou presque. Ce matin du 11 janvier 2013, le Malien de 53 ans avait quitté son domicile comme à son habitude, laissant à la maison sa femme, Aminata, et ses enfants Adama, Zeïnabou et Aliou.

Source : Mediapart

Vous allez aimer lire ces articles

L’ONU alerte sur une augmentation des exactions contre les civils au Mali

BARKHANE : Un nouveau chef à la tête de l’opération

Mali : Centre du Mali: les armées malienne et burkinabé coupables d’exactions

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct