Assemblée générale du réseau kya : Mama Koné élue présidente

Le nouveau président du réseau des organisations culturelles du Mali/Réseau Kya, s’appelle Mama Koné. Elle a été élue pour un mandat de 3 ans à la faveur d’un vote à l’unanimité à la tête d’un bureau de 5 membres. Elle devient ainsi le 3è président du réseau Kya. Elle succède à Fousseiny Diakité.

 

La trentaine de membres du réseau Kya, au cours de leur assemblée générale, a préféré cette fois-ci, une femme à la tête de leur bureau. Et le choix s’est porté sur Mama Koné, présidente de l’Association « Coté Court ». Elle a placé son mandat dans le cadre du renforcement des acquis et sous le leadership féminin.

Son élection est intervenue à l’issue de l’assemblée générale du réseau qui s’est tenue le 9 octobre 2021 au Centre culturel Korè de Ségou. Cette rencontre était placée sous la présidence de l’ancien ministre de la Culture, Cheick Oumar Sissoko, et président d’honneur du réseau KYA, de Hama Goro, également président d’honneur.

Comme cela a toujours caractérisé le réseau Kya, l’élection des membres du bureau s’est déroulée dans un climat apaisé et consensuel. Si au départ Tahara Touré et Mama Koné étaient les deux candidates, la première candidate a fini par céder sa place au profit de la seconde. Après concertation, Mama Koné a présenté un bureau qui a été validé par l’assemblée générale.

La nouvelle présidente a remercié le bureau sortant pour les efforts déployés et a promis de poursuivre les actions déjà entamée par son prédécesseur. « Nous nous engageons à prendre en compte tous ce qui a été dit ici », a dit Mme Koné.

Mama Koné a annoncé les grandes lignes de son action à la tête réseau Kya. Il s’agit entre autres de la consolidation des acquis depuis les premières heures du réseau Kya, le recrutement d’un secrétariat permanent, l’implication des femmes à travers des programmes qui leur sera dédiés. Le nouveau bureau entend redynamiser et activer le site web, multiplier les sessions de formations, orientées vers le numérique, la reprise des séminaires dans les villes et régions du Mali afin que le réseau soit davantage étendu dans le pays.

Pour la concrétisation de son plan d’action, Mama Koné dit compter sur la participation de tous les membres du bureau et des anciens.

Mama Koné dirige une nouvelle équipe composée de : Conseiller spécial : Hama Goro du « Centre Soleil d’Afrique », trésorière Bintou Bouaré de Smart. Le poste de  chargé à l’organisation et communication est occupé par Aichata Diarra de « Agoratoire ». Le poste de chargé des Institutions est allé à Mohamed Doumbia de la « Fondation du festival sur le Niger » et enfin le poste du chargé du renforcement des capacités est occupé par Seydou Coulibaly du festival « Didadi » de Bougouni.

Il faut dire qu’avant la mise en place du nouveau bureau, le bureau sortant a présenté son bilan moral et financier, les résultats, les difficultés ainsi que les recommandations. L’assemblée générale a validé par acclamation ce bilan moral et financier.

Après avoir présidé le collège électoral, Cheick Oumar Sissoko a titillé les membres du réseau Kya afin qu’ils revoient leur stratégie de travail, leur façon d’entreprendre. Il les a conseillés à être un peu plus agressifs.  A-t-il demandé de mettre l’accent sur la formation et de faire l’état des lieux des entreprises membres du réseau afin qu’elles soient de vraies entreprises professionnelles et viables. « Vous devez aller à la conquête du marché international. Soyez agressifs. Vous avez des opportunités de faire, mais changer de stratégie et d’approche », a  souligné le patron de Kora film.

En termes de recommandations, le président de la Fépaci a invité le nouveau bureau à revoir les textes du réseau. Il a invité les membres à s’acquitter du paiement des cotisations.

Le réseau Kya est une structure des organisations culturelles du Mali, mise en place pour transformer toutes les organisations culturelles en des industries culturelles en se basant sur des formations des acteurs culturels.

 Le réseau Kya, réseau des organisations culturelles du Mali, représente aussi Arterial-network (Mali), qui est un réseau continental des organisations culturelles.

Le réseau Kya participe à beaucoup d’actions que ce soit avec les institutions internationales ou les organisations locales. Il réalise beaucoup de travaux dans la recherche de stratégie de développement du secteur, dans les politiques culturelles qui permettent à un pays de développer sa culture.

Rappelons que le nouveau bureau du réseau Kya est élu pour un mandat de 3 ans renouvelables une fois.

A.S.

Source: Arc en Ciel

Vous allez aimer lire ces articles

Les États-Unis restituent au Mali 900 œuvres saisies par leurs douanes

Rayonnement du cinéma malien : Le FAIC lance son appel à projet pour le financement des films

Institut National des Arts (INA) : Nécessaire déguerpissement des occupations anarchiques

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct