Rayonnement du cinéma malien : Le FAIC lance son appel à projet pour le financement des films

Le Fonds d’Appui à l’industrie cinématographique du Mali (FAIC), dans le souci d’apporter sa modeste pierre dans le rayonnement du cinéma malien, de permettre au Mali d’occuper sa place d’antan dans le concert des nations, produisant des films pouvant conquérir les plus grands trophées internationaux, a lancé son appel à projet pour le financement des films. C’était le jeudi 02 décembre 2021 au siège du FAIC, sous la houlette du Directeur du Fonds d’Appui à l’industrie cinématographique du Mali.

« Afin de relever les défis multiples du cinéma malien, l’Etat malien, a travers le Ministère de la Culture, a mis en place un fond d’appui à l’industrie cinématographique », a rappelé le Directeur du FAIC, Dr. Bréma Moussa Koné. Il a précisé que le Fonds d’Appui à l’Industrie Cinématographique (FAIC) a pour objectif général d’appuyer le développement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel au Mali. Ses objectifs spécifiques, à ses dires, sont les suivants : apporter et gérer le concours financier de l’Etat à la production et à la coproduction des films ; concourir au développement des infrastructures du cinéma ; appuyer les initiatives et projets de développement du cinéma et d’audiovisuel ; soutenir la formation et le perfectionnement dans les métiers du cinéma par la formation professionnelle, les stages, les coproductions ainsi que la réalisation de films de court métrage. Pour lui,  c’est dans ce cadre qu’ils lancent cet appel à projet à l’endroit des boîtes de productions qui sont en règles avec le fis. Selon lui, l’appel a projet qui se déroulera entre le 02 et le 13 décembre 2021 concerne toutes les catégories de film, que ce soit les longs métrages, les courts métrages, les fictions, les documentaires, etc.  Il a ajouté que les produits doivent être de qualité et en mesure de permettre au cinéma malien de d’occuper sa place d’antan. Il a insisté sur l’aspect de la coproduction qui, à ses yeux, est en vogue de nos jours et donne plus de chance à ceux qui proposeront des sujets du genre. Le Directeur général de la FAIC a informé que le montant global de la subvention qui leur a permis de lancer cet appel à projet tourne autour de 30 millions de FCFA. Le secrétaire général de l’Union national des cinéastes du Mali, Boubacar Gakou, s’est réjoui de l’appel à projet qui, selon lui, galvanisera les cinéastes maliens et leur permettra de se surpasser et de produire des œuvres de qualité.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

C’est parti pour le festival « Bonnes nouvelles » à Sikasso

Au Salon de l’artisanat du Mali, les producteurs coincés entre la crise sécuritaire et le Covid-19

Mali : le M’Bolon, instrument traditionnel, entre au patrimoine de l’UNESCO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct