ARM livre le design de sa puce graphique Mali 16-coeurs

Deux designs de puces graphiques Mali, les T760 et T720, ont été fournis par le. La 1ère peut exploiter 16 coeurs, la 2ème supporte la version 3.0 de l’interface de programmation OpenGL ES.

Britannique ARM electronique

ARM a livré les designs de ses deux premières puces graphiques Mali, dont une version 16-coeurs qui permettra d’ajouter des capacités graphiques haut de gamme, comme l’édition vidéo et le contrôle gestuel, aux smartphones et aux tablettes. La puce Mali-T760, la plus performante des deux, est aussi la plus puissante puce GPU conçue par ARM à ce jour. Elle devrait équiper des terminaux dont le prix dépasse les 350 dollars, a déclaré ARM hier. Par rapport au design de sa précédente puce graphique, ARM a doublé le nombre de coeurs tout en diminuant sa consommation d’énergie. Ce résultat a été obtenu en partie en réduisant de moitié la quantité de bande passante nécessaire pour déplacer les données dans et hors de la mémoire, a expliqué ARM. Si bien que le traitement graphique est meilleur, mais n’affecte pas l’autonomie.

Pour la première fois également, ARM a livré une puce GPU Mali-T720 destinée à des terminaux milieu et bas de gamme. Celle-ci prend en charge la version 3.0 de l’interface de programmation graphique OpenGL ES devenue incontournable sous Android. Avec cette puce T720, les fabricants de terminaux mobiles bon marché vont pouvoir faire tourner leurs appareils avec les dernières versions de l’OS mobile de Google, selon Trina Watt, vice-présidente des solutions marketing chez ARM. Aujourd’hui, la plupart des smartphones et des tablettes milieu et bas de gamme tournent en effet avec les anciennes versions d’Android.

Près de la moitié des tablettes Android ont des puces Mali

Comme on le sait, ARM ne fabrique pas de puces, mais vend ses designs sous licence. Le concepteur est surtout connu pour ses designs de processeurs Cortex utilisés dans la plupart des smartphones et tablettes, y compris l’iPhone et l’iPad d’Apple. Mais ARM est moins présent sur le front du processeur graphique, où il est largement devancé par Qualcomm et Imagination Technologies. Néanmoins, sa part augmente sur le marché des GPU pour mobiles. Elle se situe aujourd’hui autour de 18 %, selon le cabinet d’études Jon Peddie Research.

Près de la moitié des tablettes Android et environ un cinquième des smartphones vendus aujourd’hui utilisent des processeurs Mali, évalue Trina Watt. C’est le cas par exemple du Galaxy Note 3 de Samsung et de la Nexus 10 de Google. Mais le plus gros volume concerne des produits bon marché vendus en Chine. En ce sens, la puce graphique T720 aura peut-être plus d’impact, du fait du marché potentiellement plus large qu’elle est susceptible d’atteindre.

Vous allez aimer lire ces articles

Lettre à grand-père: Cher grand-père

TIK TOK : Un monde à part

Chicha : Le nouvel opium de la jeunesse malienne

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct