Football : Issa Hayatou suspendu pour un an par la FIFA

L’ancien président de la CAF (1988-2017) Issa Hayatou, a été suspendu par la FIFA de toute activité relative au football, ceci en raison d’un contrat octroyé à Lagardère Sports contraire aux principes concurrentiels.

Le camerounais Issa Hayatou (74 ans), ancien président de la CAF (Confédération Africaine de Football) a été interdit de toutes activités en rapport avec le football, par la chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), l’ancien président de la CAF devra aussi s’acquitter d’une amende de 30 000 Franc Suisse (28 000 euros). Ceci, en raison de son implication dans les négociations, la finalisation et la signature du protocole d’accord et du contrat concernant la commercialisation, par la société Lagardère Sports, des droits médias et marketing des compétitions organisées par la CAF entre 2014 et 2017.

M. Hayatou a été reconnu coupable d’avoir violé son devoir de loyauté envers l’instance qu’il a dirigée entre 1988 et 2017, pour son action dans la signature d’un contrat avec Lagardère Sports, en septembre 2016. Le contrat garantissait à l’entreprise française la gestion des droits TV et marketing des compétitions organisées par la CAF jusqu’en 2028.

La chambre d’instruction de la Commission d’éthique de la FIFA a été saisie en mars 2017 par Présentation Sport, également intéressé par ces droits. L’enquête a conclu qu’aucun appel d’offres n’a été mené avant le renouvellement du contrat avec Lagardère Sports, partenaire de la CAF depuis 1993. Toujours selon la FIFA, M. Hayatou a abusé de sa position, en n’impliquant pas plusieurs membres du comité exécutif de la CAF dans les discussions. Il n’a pas tenu compte non plus du refus de certains d’entre eux de renouveler le contrat avec Lagardère Sports, d’autant que ce contrat (1 milliard de dollars pour 2017-2028) était inférieur à l’offre de Présentation Sport (1,2 milliard de dollars).

L’ancien président de la Confédération Africaine avait manqué à son devoir de loyauté dans le cadre de sa fonction de président de la CAF en signant, au nom de la confédération, un contrat contraire aux principes concurrentiels avec Lagardère Sports qui a eu des répercussions désastreuses pour la CAF, à la fois d’un point de vue financier et de son image.

Par ailleurs, cette sanction de la FIFA oblige l’ancien président à quitter temporairement ses fonctions de président du conseil de l’administration de l’Académie Nationale camerounaise de Foot (Anafoot) et de membre du comité local d’organisation de la CAN 2021 (9 janvier-6 février 2022) qui aura lieu chez lui au Cameroun.

Pour rappel, Issa Hayatou a été président de la CAF de 1988 à 2017 et membre du comité exécutif de la Fifa depuis 1990. Il a quitté la présidence de la CAF en mars 2017. Il a également occupé la fonction de président par intérim de la FIFA entre octobre 2015 et février 2016, après la suspension de Sepp Blatter, et jusqu’à l’élection de Gianni Infantino. En janvier dernier, la CAF en a fait son président d’honneur.

Mahamadou Sissouma, Stagiaire

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

TIK TOK : Un monde à part

Chicha : Le nouvel opium de la jeunesse malienne

Les Réseaux sociaux : Au cœur de l’exclusivité dans la diffusion des informations

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct