Présidentielles : LE PARTI « MALI DEN » INVESTIT SON CANDIDAT

Le parti Union des patriotes et démocrates « Mali Den » a son candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain. Il s’agit de El Hadj Mohamed Bamba qui a été investi par la jeune formation politique à l’issue d’une assemblée générale tenue le 22 mars passé. Le parti a organisé vendredi, une conférence de presse au cours de laquelle son président El Hadj Mohamed Bamba a confirmé sa candidature. L’homme est chargé du département anglais, français et informatique au centre culturel islamique d’Iran à Bamako.

 

« J’étais déjà candidat en 2012 et, depuis, mes convictions n’ont fait que grandir pour la bonne cause de notre chère patrie qui est le Mali. Chaque chose en son temps, le moment est venu pour nous de faire notre part de devoir pour ce pays. Je pense que c’est le moment pour tous, entendez par là tous les citoyens de tout bord, d’apporter leur savoir-faire pour la paix et la stabilité du pays », a proclamé le candidat de l’Union des patriotes et démocrates.

Après la reconquête des territoires occupés, a-t-il expliqué, il est nécessaire de faire comprendre à tous les fils du pays ses idées pour un Mali uni et prospère. Le parti « Mali Den » se dit pleinement conscient des difficultés que le pays traverse. « Les Maliens savent maintenant qu’il faut voter pour un programme et non pour sa poche. Le peuple aspire au changement alors c’est à lui de poser les jalons de ce changement. Je suis juste un fils du pays convaincu qu’il doit et qu’il peut apporter sa pierre à la sauvegarde du patrimoine Mali. Il faut des élections transparentes et crédibles qui éliront le président du peuple, un président qui agira pour le Mali », a lancé El Hadj Mohamed Bamba se présentant comme le candidat de tous les Maliens.

Selon lui, la force de « Mali Den » est sa jeunesse. Le parti qui assure avoir déjà obtenu le parrainage de 10 députés, prévoit de s’appuyer  sur les jeunes, les associations de femmes, les étudiants et stagiaires et les jeunes de la diaspora. Précisons à ce niveau que le candidat du parti est membre du Forum de la diaspora intellectuelle et coordinateur du Festival pour l’intégration et la paix en Afrique (FIPA). Il a représenté les jeunes à l’atelier de concertation et d’élaboration des textes devant régir les Maliens de l’extérieur.

Malgré l’insécurité qui prévaut dans les régions du nord, El Hadj Mohamed Bamba se dit déterminé à aller battre campagne jusqu’à Kidal. Il ambitionne de travailler à bâtir un développement durable à partir de 5 axes : l’autosuffisance alimentaire, la santé, l’éducation, l’emploi et la sécurité.

S. DOUMBIA

 

SourceL’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

UN APPEL À TÉMOINS…

Lettre à grand-père: Cher grand-père

Lettre à grand-père: Cher grand-père…

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct