Le processus électoral et les documents électoraux au cœur des débats du MATCL

« L’organisation d’élections libres, inclusives et crédibles avant le 31 juillet 2013 constitue l’une des principales activités de cette feuille de route. » C’est la déclaration que le Colonel Mamadou Sinko Coulibaly, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire (MATDAT) a prononcé à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la rencontre d’échanges avec les Conseillers aux Affaires Administratives et Juridiques des Gouverneurs des Régions et du District de Bamako (CAAJ) et des préfets des cercles autour du processus électoral et les documents électoraux. Cette journée de rencontre et d’échanges de trois jours s’est déroulée dans la salle Wa Kamissoko au Centre International de Conférence de Bamako (CICB).

 

A la rencontre, on enregistrait les présences de  M. le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, M. le Délégué Général aux Elections, les membres du cabinet, les chefs des services centraux et rattachés du MATDAT, les Conseillers aux Affaires Administratives et Juridiques des Gouverneurs des Régions et du District de Bamako, les préfets de cercle, la représentante de l’IFES et les membres de la Commission Administrative et de Formation du comité de pilotage du processus électoral.

« En initiant cette rencontre avec nos collaborateurs du terrain, notre souci au niveau central est de mieux partager avec eux les stratégies de mise en œuvre de la feuille de route assignée au gouvernement de transition notamment en matière d’élections », a introduit le Colonel  Coulibaly.

Selon le Ministre, les références de délai et les innovations envisagées pour ces élections en font un défi majeur à relever mais dont les charges reposent essentiellement sur le Ministre de l’Administration Territoriale et les autres acteurs que sont la DGE, la CENI, en termes de réflexion et de réadaptation de stratégie tout le long du processus électoral.

Le colonel Mamadou Sinko Coulibaly ajoutera que le rôle du président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), de veille sur la légalité et la conformité de nos actes a été accompli à souhait  par sa présence régulière aux séminaires et autres importantes rencontres. Quant au Délégué général aux élections, sa constance disponibilité, a dit le Ministre, aux côtés des structures du département, impliquées dans la mise en œuvre du processus électoral aura permis à présent, d’harmoniser les chronogrammes et de mutualiser les moyens, aux fins de minimiser les difficultés de tous ordres marquant le parcours commun. C’est pourquoi le ministre s’est réjoui encore une fois : «  de votre participation à cette autre phase de notre processus, phase de partage aux travers des échanges sur nos préoccupations entre le niveau national d’une part et, le niveau déconcentré d’autre part. »

Il a terminé ses propos par souhaiter plein succès aux travaux bien préparés par les chargés des documents électoraux. A noter qu’au cours de cette journée de rencontre et d’échanges, des activités suivantes seront menées : la présentation de la répartition territoriale des électeurs (Commune par Commune), présentation d’une stratégie de remise des cartes NINA, distribution et remplissage des modèles d’imprimés de répartition d’équipes de remise des cartes NINA, présentation et validation des supports d’établissement de liste électorale et présentation du répertoire des agents électoraux.

Drissa Keita

 

SourceLa Nouvelle Patrie

Vous allez aimer lire ces articles

UN APPEL À TÉMOINS…

Lettre à grand-père: Cher grand-père

Lettre à grand-père: Cher grand-père…

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct