BNDA : Une banque incompétente par excellence !

La Banque nationale de développement agricole (BNDA) devient de plus en plus une banque qui coupe le sommeil à ses clients. Pratiquement, c’est le  » si je savais » dans la bouche de tous les clients de cette banque.

Suite aux nombreuses dénonciations des clients de la BNDA, nous titrions à la Une de notre parution N°189 : «  La lenteur et l’arrogance des agents agacent des clients de Tombouctou ». Eh bien, la liste des plaignants continue de se rallonger, tellement cette banque est mauvaise. Le constat est général : elle est la dernière des banques au Mali. Pour preuve, dans plusieurs de ses agences on assiste à des pratiques qui fâchent la clientèle. La lenteur du service, l’arrogance de certains guichetiers, la négligence du personnel sont devenues monnaies courantes dans les agences de cette banque qui n’a plus de respect pour ses clients.

Car, à la fin du mois, pendant que les salariés ont besoin de leurs salaires pour payer leurs loyers et s’acquitter des dépenses familiales, c’est exactement le moment pour la BNDA d’infliger une véritable merde à ses clients. Soit le guichet automatique est vide, soit il est en panne. Pire, ton argent disparaît dans ton compte, soi-disant par une erreur de comptabilisation.

Témoignage accablant d’un client.

À notre micro, un client I.S.C témoigne : « Qu’est-ce m’est arrivé personnellement ?

J’ai fait une opération de retrait d’une somme de deux cent mille francs à la date du 1erfévrier 2021. J’ai refait une opération de la même somme le 02 février. Le 03 février 2021, j’ai voulu faire une opération de cent treize mille francs (113000f), sans sucés.

Le problème ? La BNDA me dit que j’ai fait deux opérations hier 02 février 2021, dont une somme de deux cent mille francs (200000f) et une autre de cent treize mille francs (113000f). Le comble ! La carte de retrait automatique que je détiens ne peut pas dépasser la somme de deux cent mille francs par jour.

Alors, comment ai-je contrecarré le système de limite de retrait par jour ?

C’est seulement du l’importe quoi !Je me rends à la direction de ladite banque, une dame me fait attendre pendant plus de 15 minutes, alors qu’elle communiquait au téléphone. Après, elle me dit :« Si tu n’as pas de pièce d’identité, je ne peux rien pour toi ». Je lui répondu: « Je n’avais pas entendu la demande de pièce d’identité madame ». Après, elle me dit: « C’est un problème de comptabilisation.Ton argent va revenir dans ton compte d’ici demain ».

En attendant leur  » d’ici demain « , je prends mon mal en patience. Puisse que j’ai eu la malchance d’être un client de la BNDA ».

Ou bien c’est une question de manque de compétence ?

Alors, on se pose des questions suivantes : Comment fonctionne cette banque ?

Prend-elle ses clients pour des mendiants ?

En tout cas, ISC n’est pas le seul à se plaindre de la qualité du service dans cette banque. Nous avons fait le tour de certains agences de cette banque dans la capitale malienne, l’écrasante majorité des clients  racontent d’être déçus de la qualité du service et du comportement du personnel.

Nous y reviendrons avec des témoignages accablants contre cette banque qui est de plus en plus vomie par les clients.

Tientigui

Source: Le Democrate Mali

Vous allez aimer lire ces articles

CILSS : La préparation de la campagne agricole 2020-2021 et l’anticipation des risques d’inondation récurrents au cœur d’une conférence de presse

BAMAKO : Les femmes maraichères face aux dangers des prédateurs fonciers

KAYES : hausse du prix des denrées alimentaires

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct