Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale : Plusieurs grands dossiers au menu

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, participe aux Assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale, qui se tiennent à Washington, du 11 au 17 octobre, sous un format virtuel.

Lors de cette édition, la délégation malienne aura des entretiens avec plusieurs hauts responsables des deux institutions financières internationales, notamment le vice-président Afrique du Groupe de Banque mondiale, Ousmane Diagana et le directeur du Département Afrique du FMI, Abebe Aemro Selassie. L’État de la coopération entre notre pays et les deux institutions, les questions de développement économique et celles liées aux finances publiques, seront au menu des échanges.

Ces assemblées se déroulent dans un contexte marqué par la crise de la Covid-19 qui a impacté négativement la croissance économique des pays et creusé les déficits budgétaires à la suite de l’augmentation des dépenses publiques.

En prélude de ces rencontres, le ministre de l’Économie et des Finances a pris part, jeudi dernier, par visioconférence, à la rencontre du Groupe des gouverneurs africains du FMI et de la Banque mondiale avec la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, sur les sujets liés à la riposte du continent à la pandémie ainsi que les mesures à prendre en vue d’une reprise pérenne, respectueuse de l’environnement et inclusive.

L’accès aux vaccins contre la Covid-19, la mise à disposition de Droits de tirage spéciaux (DTS) pour les pays africains, notamment ceux non utilisés par les pays développés, l’opérationnalisation du Fonds fiduciaire pour la résilience des pays à faibles revenus et son accessibilité, la viabilité des dettes publiques des États et l’appui au secteur privée ont été des sujets abordés lors de cette rencontre.
En outre, le développement des services de paiements numériques, singulièrement dans le contexte de la pandémie de Covid-19, a occupé une place importante dans les échanges.

Évènements majeures des institutions de Bretton Woods, les Assemblées annuelles constituent une occasion de réunir des dirigeants du secteur public (banques centrales, ministères des Finances et du développement, parlementaires) et du secteur privé, représentants d’organisations de la société civile, experts issus des milieux universitaires autour des grands dossiers tels que : la conjoncture économique mondiale, la lutte contre la pauvreté, le développement économique, l’efficacité de l’aide, la dette publique, le système financier, etc. à travers des rencontres bilatérales, multilatérales, des séminaires, des rencontres régionales, des conférences de presse.

Lors des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du FMI se tiendront les réunions statutaires qui regroupent les gouverneurs et les hauts responsables des institutions de Bretton Woods à savoir le Conseil des gouverneurs, le Comité du développement ainsi que le Comité monétaire et financier international.

Source : CC/MEF Avec L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Présidence de l’Adema-Pasj : Sékou Diakité un prétendant sérieux soutenu par la base

ADEMA-PASJ : Mme Konté rempile à la tête du mouvement des femmes, Mohamed Chérif fait le consensus auprès des jeunes- Tièmoko Sangaré en mauvaise posture pour succéder à lui même

DISLOCATION DU MALI : Choguel pointe la France du doigt !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct