CANAM : Le budget 2022 s’élève à 87 494 167 927 FCFA

Le Conseil National du patronat du Mali (CNPM) a servi de cadre, hier jeudi 25 novembre 2021, aux travaux de la 23e session ordinaire du Conseil d’Administration de la CANAM. Une occasion pour les administrateurs de présenter le projet de budget 2022, estimé à 87 494 167 927 FCFA, toutes sources de financement confondues. 

Présidée par le président du conseil d’administration (PCA), le Pr Mamady Kané, avec à ses côtés le directeur général de la CANAM, le médecin général de brigade Boubacar Dembélé, la cérémonie d’ouverture a servi de cadre pour présenter le déroulé des travaux de la journée de cette 23e session ordinaire.

Il était donc question entre autres, de faire : l’examen et l’adoption de l’état de mise en œuvre des recommandations de la 22e session ordinaire du Conseil d’Administration ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités et de l’état d’exécution du budget au 30 septembre 2021 ; l’examen et l’adoption du programme d’activités et du projet de budget au titre de l’exercice 2022 ainsi que  les questions diverses.

Après le passage en revue du bilan des activités de la période du 1er janvier au  31 septembre 2021,  jugé néanmoins satisfaisant, malgré  la flambée de la pandémie de Coronavirus, les administrateurs discuteront sur  les perspectives des activités à venir.

« Ainsi, les activités réalisées et en cours de réalisation sont au nombre de 194 sur les 269 activités programmées en 2021, soit un taux de réalisation de 72%. Malgré les contraintes et difficultés rencontrées notamment, l’avènement de la maladie à coronavirus, les activités réalisées ont pu contribuer à l’amélioration de la gestion financière, du fonctionnement de la CNAM, de la fourniture des prestations de qualité, au renforcement des capacités du personnel et l’amélioration de leur cadre de travail » a indiqué dans son allocution d’ouverture des travaux, le président du conseil d’administration, le Pr Mamady Kané.

Les contraintes et difficultés rencontrées au cours de la mise en œuvre des activités de l’année 2021 sont entre autres : le retard dans le paiement des factures des prestataires de soins de santé conventionnés ; le retard dans l’élaboration et l’adoption des textes relatifs au RAMU, le retard dans la nomination des membres du Conseil d’Administration, l’exiguïté des locaux, l’insuffisance du personnel ainsi que l’impact de la pandémie de Covid19 qui a entrainé  le report, voire l’annulation des activités de renforcement de capacités (formations et voyages d’études) du personnel et des administrateurs de la Canam.

Ce nouveau programme budgétaire est bâti sur cinq axes stratégiques, selon le déroulé, conformément « au plan de développement stratégique (2022-2025) de la CANAM, socle du système de management de la qualité pour la certification Iso 9001 version 2015 ».  Il travaillera à mettre l’accent sur la couverture des populations cibles du RAMU ; la mobilisation des financements et la soutenabilité du RAMU ; la maitrise des prestations de qualité des services de santé ; la maitrise des processus délégués ; la performance organisationnelle etc.

Il s’agira de veiller sur la poursuite de la mise en œuvre du système d’information biométrique intégré de type web service ; le renforcement des opérations d’immatriculation ; l’amélioration du parcours de l’assuré au sein des établissements conventionnés ; la poursuite de la mise en place du système de managent de la qualité en vue de la certification Iso 9001 version 2015 ; la poursuite de la mise en œuvre du plan de prévention et de lutte contre la fraude ; la mise en œuvre du plan de communication ; la poursuite de l’extension progressive de l’offre de soins à travers le conventionnement avec les prestataires de soins privés (pharmacies, cliniques, cabinets de soins …) ; la poursuite du renforcement des compétences et des capacités du personnel par la mise en œuvre du plan de formation 2021-2023 ; l’élaboration et la mise en œuvre du cadre organique 2021-202 ; l’élaboration et la mise en œuvre du plan de carrière ; la poursuite du renforcement des capacités et l’amélioration du plateau technique des structures publiques conventionnées par la CANAM ; l’amélioration du cadre de travail du personnel de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie  par la construction de son siège ; la poursuite de la mise en œuvre de l’ERP SIM SYSTEME ; la création et l’opérationnalisation d’autres bureaux régionaux etc.

Un programme budgétaire qui s’élève à près de 87 494 167 927 FCFA contre 75 063 000 000FCFA en 2021, soit un accroissement de 16,56%. Le montant des produits techniques se chiffrent à 85 491 167 927 CFA en 2022 contre 73 156 000 000 FCFA en 2021, soit une augmentation de 16%.  Le montant des dépenses techniques s’élèves à 62 548 555 740 FCFA et représente, selon le PCA, 71,49% des dépenses totales et d’ajouter que le montant des dépenses techniques a connu une variation entre 2021 et 2022 de 19,33%.

Les dépenses d’investissements et de d’équipements, 7 375 887 651 FCFA en 2022, soit 8, 43% des dépenses totales, contre 4 906 252 039 FCFA en 2021, soit une hausse de 50,34% et les dépenses de fonctionnement se chiffrent selon les statistiques à 17 569 724 536 FCFA en 2022, contre 17 742 210 946FCFA en 2021, soit une baisse de 0,97%.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

Finance islamique : une opportunité de relance pour l’économie

DGCCC: les travailleurs en grève illimitée à partir de ce lundi

Direction générale de la Banque malienne de Solidarité-sa : Un homme d’expérience et de compétence aux commandes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct