Chronique éco:Ralentissement de l’économie mondiale

La production commerciale et économique mondiale a stagné cette année, après une progression continue l’année dernière, révèle la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement. La Cnuced est un organe auxiliaire de l’Assemblée générale des Nations unies.
Ce refroidissement révélé confirme, sauf rebondissement, le ralentissement annoncé du commerce international et de l’économie mondiale. Même si le rapport n’en fait pas cas, il importe de préciser que cette régression intervient pendant que, Américains et Chinois se livrent un conflit commercial sans merci, aux dommages énormes pour les deux puissances économiques mondiales.


En effet, selon une étude de la Cnuced publiée début novembre dernier, les tarifs douaniers américains ont causé une perte d’exportation de 25%, infligeant un coût de 35 milliards de dollars (environ 17.000 milliards de Fcfa) aux exportations chinoises sur le marché américain des marchandises tarifées au premier semestre 2019.

Les secteurs des machines de bureau et des équipements de communication ont été les plus durement touchés, avec une réduction de 15 milliards de dollars (près de 8.000 milliards de Fcfa) des importations américaines en provenance de Chine. Le commerce des marchandises tarifées dans ces secteurs ayant chuté en moyenne de 55%. Bien que l’étude n’examine pas l’impact de la phase la plus récente de la guerre commerciale, elle avertit que l’escalade de l’été 2019 a probablement ajouté aux pertes existantes.
Conséquence : le commerce des marchandises devrait, selon la prévision immédiate de la Cnuced, chuter de 2,4% pour atteindre 19 billions de dollars américains, après des taux de croissance importants en 2018 (9,7%) et 2017 (10,7%). Le commerce des services, lui, ne devrait augmenter que de 2,7% pour atteindre 6 billions de dollars, une décélération considérable par rapport à 7,7% en 2018 et 7,9% en 2017.

La production économique mondiale réelle (Produit intérieur brut) devrait désormais augmenter de 2,3% cette année, soit 0,7 point de pourcentage de moins que l’an dernier, analysent les experts onusiens. Le transport maritime a perdu de son élan en 2018. Les volumes du commerce maritime mondial n’ont augmenté que de 2,7%, contre 4,7% en 2017, et le trafic de conteneurs portuaires a augmenté de 4,7%, deux points de pourcentage de moins que l’année précédente.
Ces tendances baissières des statistiques économiques est caractéristique de la situation économique internationale. « Nous constatons une cohérence entre une série d’indicateurs – l’économie mondiale ralentit », a déclaré Steve MacFeely, statisticien en chef de la Cnuced.
Le commerce mondial de marchandises a augmenté de 2,3% en volume, l’année dernière, liée à une croissance substantielle d’une année sur l’autre des prix du carburant. Une tendance inversée au début de 2019 précise l’indice des prix des produits de base sur le marché libre de la Cnuced.
Cheick M. TRAORé

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Direction du renseignement et des enquêtes douanières : Trois tonnes de résine de cannabis d’une valeur de près de 5 milliards FCFA saisies

Douanes Maliennes : Une équipe motivée, des recettes améliorées !

ATTRIBUTION DE PERMIS DE RECHERCHES A « LITTLE BIG MINING » A MENANKOTO AU DETRIMENT DE B2 GOLD : SOUPÇONS DE « FAVORITISME ET DE MAGOUILLE

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct