DE NOMBREUX ÉTRANGERS INTERPELLÉS AU MALI POUR EXPLOITATION ILLÉGALE DES RESSOURCES MINÉRALES

Le Mali se félicite des résultats obtenus dans sa lutte contre l’exploitation illégale des ressources minières, annonçant l’interpellation d’une centaine d’étrangers, ainsi que des démantèlements des sites d’extraction frauduleuse.

 

Dans un communiqué publié jeudi sur sa page Facebook, le ministère malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau (MMEE) donne des détails du travail effectué par le Haut Fonctionnaire de Défense du MMEE, le Colonel Major Nicolas Cissé et son équipe, avec l’appui de la Direction Nationale de la Géologie et des Mines (DNGM).

Vendredi 4 novembre, un site d’extraction frauduleuse a été démantelé, 2 orpailleurs illégaux de nationalité étrangère interpellés, et 2 pelleteuses et 1 bulldozer saisis, dans la zone de Kéniéba.

Trois jours plus tôt, le 7 novembre, la même équipe a procédé à la fermeture d’un site d’extraction illégale à Kandiolé, à l’interpellation de 7 orpailleurs clandestins étrangers dont une femme, et à la saisie de 8 pelleteuses, 4 tricycles, 1 véhicule pick-up double cabine, 4 Motopompes et 2 groupes électrogène.

Le communiqué précise qu’«à ce jour, plus d’une centaine d’orpailleurs illégaux, principalement des étrangers, ont été arrêtés sur les zones minières» du pays, et que, «dans le respect de la loi, les personnes interpellées et les équipements saisis ont été mis à la disposition de la justice».

Des ressortissants étrangers sont souvent accusés d’exploiter illégalement des minerais sur le territoire malien depuis de nombreuses années.

Le MMEE invite à la collaboration, les populations et les sociétés opérant dans les zones concernées ; les premiers en se désolidarisant de la pratique de l’exploitation illégale des ressources minérales néfastes à l’économie nationale, et, les seconds, en faisant enregistrer leurs matériels et équipements destinés à la recherche et/ou à l’exploitation minière au risque d’être considérés comme destinés à des activités frauduleuses.

Source : Agence Afrique

Vous allez aimer lire ces articles

Burkina Faso : une compagnie russe obtient un nouveau permis d’exploitation d’or

Incarcération de Youssouf Bathily: Le secteur privé sursoit à son mot d’ordre de grève

Incarcération de Youssouf Bathily: des opérateurs sursoient à leur protestation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct