Délocalisation du poste de contrôle routier de Kati: Le Ministère des Transports et des Infrastructures à pied d’œuvre

Le Ministère des Transports et des Infrastructures en collaboration avec ses partenaires envisage la délocalisation du poste de contrôle de Kati vers les localités de Dioba et Nonsombougou. Cette délocalisation s’impose au regard de l’envahissement du site par les constructions à usage d’habitation et de commerce qui entravent énormément la fluidité du trafic et la sécurité des personnes et des biens.

Cette initiative des décideurs du pays, on se rappelle a commencé par le poste de contrôle de Yirimadio délocalisé à Zantiguila depuis maintenant quelques années et celui de Senou à Dialakoroba. En ce qui concerne Kati, c’est courant l’année 2015, qu’une mission d’identification de nouveaux sites pour abriter les postes de contrôle

routier aux alentours de Bamako a fait des observations au terme desquelles, un espace situé à 20 km de Kati avait été choisi. Cette délocalisation du poste contrôle de Kati permettra de cerner le trafic provenant des deux corridors Bamako-Dakar. C’est à ce titre que le premier poste sera érigé près Dioba sur la route nationale n°24 (corridor sud) par Mahinamine et le second poste à Nonsombougou sur la route nationale n°3 (corridor nord) par Diboli, en plus du trafic venant des ports mauritaniens et marocains. Aussi, elle permettra de soulager la souffrance des usagers de la route empruntant ce corridor. En effet, le projet de plateforme logistique de 1000 ha prévu dans la zone de Nonsombougou qui est dans l’agenda du Ministère des Transports et des Infrastructures sera certainement la plaque tournante de ces nouveaux aménagements.

Source: LA DECOUVERTE

Vous allez aimer lire ces articles

Burkina Faso : une compagnie russe obtient un nouveau permis d’exploitation d’or

Incarcération de Youssouf Bathily: Le secteur privé sursoit à son mot d’ordre de grève

Incarcération de Youssouf Bathily: des opérateurs sursoient à leur protestation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct