DIASPORA ENTREPRENERSHIP : les lauréats de la 4ème édition connus

L’hôtel Salam a servi de cadre à la proclamation des lauréats de la quatrième édition du projet Diaspora Entreprenership. Le projet est une initiative de l’entreprise Diaspora Sud Division (DSV). C’était à travers une cérémonie dinatoire tenue le 14 décembre 2020.

La cérémonie a vu la participation de plusieurs personnalités, notamment Mossadeck Bally, promoteur de l’Hôtel Azalaï, Habib Bledu, directeur général de la Banque atlantique, entre autres.

Selon Pape Wane, fondateur de Diaspora Sud Vision, ce projet a une très forte demande de la diaspora vivant en Europe. D’après lui,  son objectif est d’aider les jeunes maliens de l’extérieur ayant la volonté d’entreprendre dans leur pays d’origine. Il pense que c’est une façon pour lui de contribuer à la lutte contre le chômage et au développement du pays. « Nous allons construire ce pays avec l’expérience et l’intelligence que nous avons eues de la diaspora », a promis le fondateur de DSV, avant d’ajouter que  le développement du pays passe d’abord par le financement du secteur privé. Pape Wane a aussi prouvé aux promoteurs et promotrices de projets, évoluant à l’extérieur du Mali, qu’il est bien possible de revenir et investir au Mali. Il a cependant conseillé à la jeunesse malienne  de la diaspora de cultiver la confiance en soi, en mettant en valeur les ressources du pays.

Aux dires de Valérie Beilevert, promotrice de RMO job center, non moins présidente du Jury, la sélection des projets a été faite en ligne et plusieurs candidatures ont été enregistrées, dont six sélectionnées. Elle a précisé qu’après l’évaluation des membres du jury, les deux (2) meilleurs ont été proclamés lauréats et ont reçu le financement des partenaires. Le premier prix a été remporté par le projet Cajousi qui sera financé par la Banque atlantique pour un montant de 50 millions FCFA. Le deuxième prix est un don non remboursable offert par le Directeur général de SAER emploi, Diadié Amadou Sankaré. La directrice générale de RMO, étant également un des éminents partenaires, a promis d’aider les bénéficiaires  jusqu’au bout. Pour elle, cette volonté de la diaspora d’investir dans le pays d’origine est plus que louable.

Quant au gagnant du deuxième prix, Amadou Coulibaly, porteur du projet « Amadouceur », il s’est dit très ému de gagner  ce prix  qui lui permettra de financer son projet.  D’après lui, c’est un projet de pâtisserie française revisité aux saveurs d’Afrique. Amadou Coulibaly a  invité ses compatriotes de la diaspora à revenir poser leurs pierres pour l’édification du pays à travers l’entreprenariat.

Notons que les deux jeunes gagnants du premier prix ont participé à la cérémonie en visioconférence.

Jiadata MAIGA 

Source: Azalaï Express

Vous allez aimer lire ces articles

Le FMI débloque 58 millions de dollars pour le Mali

Filière pain: les nouvelles mesures

CCIM: Bathily vers un second mandat

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct