Douanes maliennes : la nation reconnaissante encourage les efforts de l’Inspecteur général Amadou Konaté

Malgré des crises multiformes, l’économie malienne se porte bien. Cette bonne santé est tributaire, en grande partie des sacrifices consentis par les douanes maliennes, sous le leadership de son directeur général, l’Inspecteur général Amadou Konaté. Un engagement qui lui a valu des reconnaissances de la nation.

 

Le travail bien fait, au bon moment et au bon endroit, force la reconnaissance, dit-on généralement. Le directeur général des douanes maliennes, l’inspecteur général Amadou Konaté, en est un bon témoignage. En un mois, deux distinctions. Le 19 septembre 2022, lors de l’inauguration de la direction générale des douanes, il a reçu des mains du président de la transition, le colonel Assimi Goïta, la Médaille d’honneur des douanes. Dans les jours à venir, il sera décoré Chevalier de l’Ordre national par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou.

Quoi de plus normal après tant d’efforts louables à la tête de cette structure, poumon de l’économie malienne. Malgré un contexte difficile, marqué par une insécurité multidimensionnelle, la crise de la pandémie du Covid-19, les douanes maliennes sont restées mobilisées en 2021. Elles ont réalisé « 657, 880 milliards F CFA sur des prévisions annuelles de 656 250 milliards F CFA, soit un taux de 100,24 % », selon le DG des douanes maliennes.

Des saisis et des réformes

Dans la lutte contre les trafics illicites et la fraude, les soldats de l’économie malienne ont effectué des saisies spectaculaires en 2021 et 2022. Au total, on note également 437 kg d’or, 873 954 dollars, 991 510 euros, 30 000 000 F CFA de faux billets, ont été saisis ainsi que 2 tonnes 633 kg de chanvre indien, 7 499 munitions de guerre, 30 unités de détonateurs, 6 202 unités d’explosifs et 20 tonnes de produits précurseurs. Il faut noter aussi la saisie de 3 armes de guerre, de 57 tonnes 964 kg de viandes avariées, de 76 759 374 comprimés de faux médicaments et de 159,5 Kgs de cocaïne.

À tous ces acquis des douanes maliennes, sous le leadership de l’Inspecteur général Amadou Konaté, directeur général, il convient de mentionner aussi des réformes phares. « Sur vingt-deux (22) réformes programmées, une dizaine est mise ou en phase d’être mise en œuvre », a indiqué le DG des douanes maliennes dans son allocution lors de l’inauguration du nouveau siège de sa structure.

Sous le leadership de l’actuel DG, les douanes maliennes ont poussé leur engagement au-delà des frontières maliennes, en organisant la troisième bilatérale entre les administrations des douanes du Mali et de la Guinée à Bamako. D’autres perspectives sont également attendues, dans les prochains mois à venir, dans les relations bilatérales douanières avec l’Algérie et la Mauritanie.

Les reconnaissances de la nation témoignent donc de tout cet engagement et de cette abnégation dont l’inspecteur général Amadou Konaté fait montre dans l’accomplissement quotidien des tâches qui lui sont confiées.

Chiencoro Diarra

Sahel Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Hydrocarbures : Le blues des pétroliers

Dépassement des objectifs de recettes domaniales : Les félicitations et encouragements du ministre Kamena à la DND

Développement rural : qu’est ce que l’assurance agricole ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct