JOURNEE MONDIALE DES DROITS DES CONSOMMATEURS : Le REDECOMA clame un monde meilleur pour les consommateurs

La journée mondiale des consommateurs est célébrée chaque 15 mars. Pour commémorer l’édition 2017 de cette journée, le Regroupement pour la Défense des Consommateurs du Mali(REDECOMA) a organisé une conférence débat au siège de l’AGETIC, le mardi 28 mars dernier, sur le thème «Un meilleur monde numérique».agetic mali

La célébration de l’édition 2017 de la journée mondiale des consommateurs par le REDECOMA (Regroupement pour la défense des consommateurs du Mali) était placée sous l’égide de son Président Badou Samounou, accompagné du Président de l’ABEF, Moussa Alassane Diallo de la BNDA, et de la Présidente de la CAFO, Mme Traoré Oumou Touré. La cérémonie officielle s’est déroulée devant une foule nombreuse d’Etudiants et de plusieurs autres catégories socioprofessionnelles de consommateurs de la place.
En effet, le droit des consommateurs a été initié pour la première fois en 1962 par le Président américain John F. Kennedy et chaque année le 15 mars est célébré pour commémorer cette journée historique.
Cette année le thème retenu par l’organisation internationale des consommateurs dont le REDECOMA est membre s’intitule: «Un meilleur monde numérique».
Conformément à ce thème, la conférence débat était portée sur l’accès à l’internet. Pour le Président du REDECOMA, l’internet est un aspect fondamental des droits du consommateur numérique. Il est aussi essentiel au développement de l’Humanité. Mieux, souligne le Président du REDECOMA, les Nations-Unies ont estimé que l’existence d’une infrastructure de haut débit dans un pays était un pré requis à son développement économique.
Sans y avoir accès, prévient le Président Samounou, il est impossible de bénéficier des avantages de communication, d’information et de commerce offerts par la technologie numérique. Et, par conséquent, ce sont autant d’entreprises que de consommateur qui en souffrent. Pour la satisfaction des consommateurs, il estime que la connexion doit également être rapide, fiable et permanente.
 Ainsi, les coupures d’électricité, les lenteurs aux heures de pointe et les interruptions de services sont des problèmes courants pour beaucoup d’usagers.
Amara BATHILY

Vous allez aimer lire ces articles

BNDA : Un bénéfice net de 11,6 milliards réalisé en 2021

Le Premier ministre ouvre les travaux de la 22è édition du forum de Bamako

Comment Bamako exporte son coton malgré les sanctions de la Cedeao

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct