Le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, a bouclé sa visite dans la zone de la Compagnie malienne de développement de textile (CMDT), à Kita, le mardi dernier par une rencontre avec les acteurs de la filière coton, a constaté l’AMAP.

L’objectif de cette visite était de s’enquérir de l’état de la campagne cotonnière 2019-2020, des difficultés auxquelles les producteurs sont confrontés et de récapituler les points d’amélioration pour positiver la campagne. Cette étape de Kita a donc été marquée par une rencontre à la CMDT qui a regroupé tous les acteurs de la filière coton et la visite du champ de Fodé Boubou Konaté, à Manaco.

Lors de cette visite, les préoccupations soulevées par les paysans ont eu trait à la subvention des engrais et le manque de matériels agricoles.

Le ministre de l’Agriculture  n’a pas caché sa satisfaction devant le travail déjà accompli par les paysans de Kita et les perspectives qui cadrent avec les objectifs globaux de production 2019-2020. Pour lui, « Kita est à saluer car c’est une localité qui a démarré la culture du coton il n’y a pas longtemps ». La Zone a produit, l’an dernier, un peu moins de 68 milles tonnes de coton graine, Cette année, cette zone prévoit de produire plus de 90 milles tonnes.

Il a félicité les producteurs, l’encadrement, la filiale-Ouest qui rivalise avec les autres zones CMDT qui ont  commencé la culture du coton avant elle.

Le PDG de la CMDT, Baba Berthé, pour sa part, dira que la campagne a démarré dans des conditions difficiles à Bougouni, Sikasso, Kadiolo, Koutiala, Fana et Dioila. Mais depuis quelques semaines, les pluies se sont installées et ce qu’il constate à Kita donne des raisons d’espérer.

Le président de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali, Bakary Togola, a exhorté les producteurs à aller de l’avant. Il a placé cette tournée du ministre dans le cadre de la sensibilisation de ses collègues paysans à persévérer dans les travaux champêtres et à semer jusqu’au 10 août. Il leur a demandé d’écouter l’encadrement, d’avoir foi à la météo qui prévoit déjà une bonne campagne cotonnière 2019-2020.

JMF,DD/MD 

Source: AMAP