Le port de Conakry au service de Bamako: Le DG de la douane malienne y voit un devoir moral de la Guinée vis-à-vis du Mali

Chacun a sa façon de témoigner sa gratitude à l’endroit d’un bienfaiteur ou d’une preuve d’assistance à une entité en situation de nécessiteux. C’est le moins que l’on puisse dire de la réaction faite par le directeur général de la douane malienne Amadou Konaté le jeudi 12 mai 2022 à l’occasion de la réception du gazole en provenance de la Guinée voisine.

« Quand il y a eu la pandémie d’Ebola en Guinée, le Mali n’a pas fermé ses frontières à la Guinée. Et quand il y a eu l’embargo contre le Mali, la Guinée est restée ouverte au Mali » a déclaré M. Amadou Konaté comme pour signifier que le voisin guinéen devait une contrepartie à notre pays. Même si la compassion dont les autorités guinéennes ont fait preuve en cédant au Mali 4 millions de litre de gazole, peut avoir l’air d’un devoir moral à l’égard de nos décideurs, le jeu de ce rappel fait par le DG de la douane ne valait pas la chandelle ; ce, de par la situation compliquée que traverse notre pays.

ANDROUICHA

Vous allez aimer lire ces articles

Chambre des Mines: le président PONA accusé de malversations financières

Mali : le gouvernement prépare la signature de plusieurs accords commerciaux avec la Russie

Travaux de projets routiers à Sikasso: un taux d’exécution global estimé à plus de 85%

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct