LE PREMIER MINISTRE MOCTAR OUANE À L’INAUGURATION DU BARRAGE-SEUIL DE KOUROUBA : “LE BUT VISÉ DE CE BARRAGE EST DE RENDRE L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE UNE RÉALITÉ AU MALI”

Le Premier ministre, Moctar Ouane, a procédé le vendredi 15 janvier 2021 à l’inauguration du barrage-seuil de Kourouba. C’était en présence des ministres du Gouvernement dont le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Mahmoud Ould Mohamed, du représentant des partenaires techniques et financiers dans la réalisation de cet ouvrage, Famory Sinaba, des anciens ministres de l’Agriculture, des Chefs coutumiers et traditionnels ainsi que des autorités politiques et administratives de la localité. Pour un coût total de plus de 13 milliards de FCFA, cet ouvrage boostera le développement socioéconomique de Kourouba et environs.    

 

Le Chef de village de Kourouba, Mamadou Konaté, tout comme le Maire de la commune du même nom, Issa Konaté, se sont réjouis de l’inauguration de ce barrage-seuil à Kourouba et surtout par le Premier ministre, Moctar Ouane, une première dans l’histoire de la localité.

Le représentant des partenaires qui ont financé l’ouvrage, a rappelé que les travaux ont commencé le 16 juin 2019 pour une durée de 24 mois. Avant de signaler l’importance de cet ouvrage, non seulement pour les populations de la zone mais aussi dans le développement socioéconomique du Mali. Famory Sinaba n’a manqué de souligner la satisfaction des partenaires financiers de voir ce jour, ce barrage-seuil inauguré et de réaffirmer leur engagement et leur détermination à côté du peuple malien dans la réalisation des activités de développement.

Le ministre de l’Agriculture a rappelé que cette cérémonie marque le couronnement de l’un des plus grands chantiers structurants du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué (PDI-BS), en zone Office de Développement Rural de Sélingué (ODRS).

Selon lui, la mise en service du barrage-seuil de Kourouba permettra à coup sûr, au moyen de la maîtrise de l’eau, d’affranchir les productions agricoles des aléas des changements climatiques et des caprices des crues du Sankarani.

Mahmoud Ould Mohamed a rappelé que le PDI-BS a été initié par le Gouvernement du Mali et ses Partenaires Techniques et Financiers, en guise de mise en valeur de l’important potentiel agricole par la maîtrise de l’eau, gage de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et seul moyen de corriger les inégalités entre le milieu rural et le milieu urbain.

Quel impact produira ce barrage Seuil de Kourouba ?

Boubacar DIARRA

Source : Le Soir De Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

État de délabrement avancé de l’immeuble de la direction régionale des impôts de Koulikoro : Le Comité syndical invite les agents de ne plus travailler dans les locaux pour raison de sécurité

Une journée a la gare de Sogoniko : Dans le supplice des voyageurs

BCEAO: le Conseil des ministres de l’UEMOA rend “un vibrant hommage“ à Tiémoko Meyliet Koné pour son œuvre à la tête de l’institution émettrice

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct