Les entrepôts du Mali au Sénégal et en côte d’Ivoire : Quand les recommandations du BVG font grincer des dents

Le Vérificateur général avait constaté des irrégularités sur les avantages octroyés aux fonctionnaires maliens des entrepôts du Sénégal (EMASE), de la Côte d’Ivoire, du Togo

En conséquence, il a demandé une régularisation qui tend vers la baisse des avantages indus.

Face à cette situation, le secrétaire général du syndicat national des transports d’Etat, Oumar Niaré, par ailleurs chef d’antenne de Diboli depuis mai 2020, en violation du cadre organique, parce qu’il est de la catégorie C (attaché d’Administration),  entend projeter une grève pour des raisons strictement catégorielles. En raison de son militantisme syndical, il a obtenu un poste qu’il ne mérite pas.

Aujourd’hui, parce que le Vérificateur général recommande le respect des textes, il veut faire sortir « ses moutons de panurge » pour que lui et les fonctionnaires des entrepôts continuent de toucher des primes et indemnités non prévues par la réglementation.

C’est vraiment regrettable ! Voilà des gens à qui le Vérificateur général  aurait même dû faire des ordres de recettes. Cela n’a pas été fait, mais il demande d’arrêter la pratique qui jure avec les textes. Au lieu de s’y conformer humblement, on multiplie des menaces notamment la grève.

A cette allure, peut-on parler de Mali  Kura ? Que nenni !

Comme le secrétaire général du syndicat occupe un poste qui ne correspond pas à son diplôme, qui lui procure monts et merveilles, il peut bien continuer à se comporter de la sorte, à prendre ses rêves pour de la réalité.

Reste à savoir si le personnel de la direction nationale des Transports va s’embarquer dans un combat, sans issu, puisque le ministre en charge du secteur a pris ses responsabilités en mettant en œuvre les recommandations du BVG.

Wa Salam !

El Hadj Chahana Takiou

Source: Journal 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

PEER : Un programme pour soutenir fortement la recherche dans le secteur de l’agriculture

PRIX INDICATIFS PLAFONDS DES PRODUITS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ AYANT BÉNÉFICIÉ DE L’ACCOMPAGNEMENT DU GOUVERNEMENT

​Mali: Le gouvernement fixe les prix plafonds des produits de première nécessité

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct