L’UEMOA accorde plus de 277 milliards FCFA au Mali

Le Mali lève plus de 277 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la zone de l’union économique et monétaire ouest-africaine. Cette annonce a été faite mardi par le ministère de l’économie et des finances dans un communiqué. Cette levée de fonds réalisation a été possible grâce à une remarquable participation des investisseurs, selon le communiqué.

Il s’agit du plus important emprunt jamais réalisé par le Mali dans la zone UEMOA, peut-on lire dans le communiqué. La démarche du ministère de l’économie et des finances à travers le trésor public a su séduire des investisseurs en obtenant au décompte final 277.371 milliards au lieu de 270 milliards recherché en priorité, ajoute le document. Soit une opération à hauteur de 102%.

La transaction a été financée par des investisseurs venant de la totalité des huit pays de la région. En tête des bailleurs impliqués, les acteurs locaux (maliens) avec 79,262 milliards de F CFA, suivis par les investisseurs burkinabés à hauteur de 60,8 milliards et leurs homologues ivoiriens avec 54,71 milliards.

Une marque de confiance

Le communiqué poursuit que cette opération est un « succès et témoigne de la confiance des investisseurs en l’État malien, en son gouvernement et en sa politique économique, financière et budgétaire des plus hautes autorités ».

Notons que ce retour du Mali sur le marché des titres publics de la zone UEMOA est une bouffée d’oxygène. Il intervient après la levée des sanctions qu’a subi le pays pendant six mois.

Une preuve de bonne relation entre le pays et ses partenaires

« La réception de cette somme prouve que les choses sont sur la bonne voie entre le Mali et ses partenaires ». C’est en tout cas, ce qu’affirme Modibo Mao Macalou économiste. Pour lui, cet emprunt va permettre au pays de payer ses arriérés et de pouvoir faire d’autres dépenses.

Source:  Studio Tamani

Vous allez aimer lire ces articles

Depuis l’arrivée de Amadou Konaté, les recettes douanières connaissent une chute importante au Mali.

Chute des recettes douanières : Le DG Amadou Konate sur le départ ?

La production de compteurs électriques « commence dans 5 mois » au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct