Lutte contre la hausse des prix : La commission interministérielle créée auprès du Premier ministre

En vue de lutter contre la hausse des prix, une commission interministérielle vient de voir le jour suivant le décret n° 0633 / PM – RM du 2 novembre. Elle se donne pour mission de coordonner et de suivre toutes les initiatives visant à lutter contre la flambée des prix et de faciliter l’approvisionnement du pays en intrants agricoles et produits de première nécessité. 

 

Pour lutter contre la hausse des prix et faciliter l’approvisionnement du pays en intrants agricoles et produits de première nécessité, une commission interministérielle vient de voir le jour suivant le décret n° 0633 /PM – RM datant du 2 novembre 2022.  Créée  auprès du Premier ministre, Chef du gouvernement, la commission interministérielle a pour mission de coordonner et de suivre toutes les initiatives visant à lutter contre la flambée des prix des produits de première nécessité et de faciliter l’approvisionnement  du pays en intrants agricoles et en produits de première nécessité. A ce titre, elle est chargée d’analyser les causes de la flambée des prix des produits de première nécessité et de l’approvisionnement difficile du pays en intrants agricoles, de prendre des mesures pour une meilleure gestion de la période de soudure, de coordonner et évaluer les actions et mesures prises au niveau des départements ministériels. La commission interministérielle se chargera en outre de proposer des mesures correctives en vue d’améliorer les conditions de vie des populations et d’assurer l’approvisionnement correct du pays en intrants agricoles et en produits de première nécessité. La commission est enfin chargée d’entreprendre toute autre action pouvant contribuer à l’atteinte des objectifs du gouvernement en matière de rédaction ou de maîtrise des prix des produits de première nécessité et de facilitation de l’approvisionnement correct du pays en intrants agricoles.

A noter que cette  commission interministérielle est présidée par le Premier ministre, Chef du gouvernement. Ses membres sont le ministre Chargé du Commerce, le ministre Chargé des Finances, le ministre Chargé de l’Action sociale, le ministre Chargé des Transports, le ministre Chargé de l’Agriculture, le ministre Chargé de l’Elevage et de la Pêche, le Commissaire à la Sécurité alimentaire.

Les ministres des Transports et des Infrastructures, de l’Economie et des Finances, de la Santé et du Développement social, du Développement rural ainsi que de l’Industrie et du Commerce sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’application du dit décret.

Almihidi  Touré  

Source : Tjikan

Vous allez aimer lire ces articles

Burkina Faso : une compagnie russe obtient un nouveau permis d’exploitation d’or

Incarcération de Youssouf Bathily: Le secteur privé sursoit à son mot d’ordre de grève

Incarcération de Youssouf Bathily: des opérateurs sursoient à leur protestation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct