Mali : la mine d’or Morila livrera 189 000 onces entre octobre 2022 et mars 2024

(Agence Ecofin) – Rachetée en 2020 pour moins de 30 millions de dollars par Firefinch, la mine d’or Morila confirme année après année son statut d’actif aurifère parmi les plus productifs du Mali.

Au Mali, la production trimestrielle moyenne de la mine d’or Morila devrait s’élever à 30 000 onces sur les quatre prochains trimestres, pour une production totale de 189 000 onces entre octobre 2022 et mars 2024. C’est ce qu’a annoncé le mercredi 21 septembre l’australien Firefinch, propriétaire du projet.

Pour soutenir cette ambition, la compagnie compte mobiliser jusqu’à 90 millions de dollars australiens (60 millions $). Il faut souligner que cet objectif à moyen terme s’explique par l’élaboration d’un plan minier portant sur la durée de vie totale estimée du projet. Ce plan complet devrait être publié au cours du dernier trimestre 2022, ainsi qu’une mise à jour de la réserve de minerai de Morila.

Pour rappel, la mine d’or Morila est propriété de Firefinch depuis 2020, quand elle a racheté le projet en fin de vie pour lui redonner une autre jeunesse. Depuis, elle a augmenté l’estimation de ressources de la mine et négocié une convention minière avec l’Etat malien valable jusqu’en mai 2025. Ce dernier détient 20 % dans la mine.

Emiliano Tossou

 

Vous allez aimer lire ces articles

Plan d’action d’apex pour 2022-2025 : le mali entend favoriser ses exportations à travers la SNDEX

Côte d’Ivoire, Congo, Sénégal : comment les États réagissent à la menace d’une grève du ciel

Togo : Faure Gnassingbé prend 10 nouvelles mesures pour lutter contre la vie chère

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct