Pour 2014 : les douanes maliennes s’engagent à réaliser 378, 5 milliards de FCFA de recettes

moumini dembele inspecteur general douane directeur mali

L’information a été donnée, jeudi 30 janvier à la direction générale des douanes par le directeur général des douanes maliennes, Moumini Dembélé. C’était au cours de la cérémonie d’ouverture de la journée internationale des douanes. Journée célébrée chaque année par les douanes maliennes à l’instar de celles des autres pays. Le thème de cette année était : «communiquer : partager l’information pour mieux coopérer »

Présidée par Mme le ministre de l’Economie et des Finances, la cérémonie d’ouverture a enregistré, outre le DG des douanes, Moumini Dembélé, le ministre du Commerce et d’autres membres du gouvernement. Etaient aussi présents, l’ambassadeur de France au Mali, le représentant de la directrice générale de la douane française, le directeur général de l’Agence française de développement et plusieurs cadres des douanes maliennes et françaises.

Placée sous le signe de la communication, cette journée a été marquée par la réception officielle de Data Center (outil informatique très sophistiqué offert aux douanes maliennes par les douanes françaises) par la cérémonie de départ à la retraite de certains agents des Douanes, mais aussi et surtout, par une conférence-débat sur le thème : «partager l’information pour mieux coopérer». Cette journée internationale des douanes a été mise à profit par la direction générale des douanes pour remettre des cadeaux symboliques à certaines personnalités  qui n’ont ménagé, ni leur temps, ni leur expertise pour la réalisation du Data Center. Il s’agit de Sylvain Raymond, conseiller technique du DG des douanes du Mali, de Jean François Dutheil, représentant de la directrice générale de la douane française,  de l’Ambassade de France au Mali, du DG de l’Agence française du développement (AFD), Bruno Deprince et de M. Duboyt, l’expert français qui a mis en place Dater Center.

La réception, par la douane malienne, de Data Center, dira Moumini Dembélé, revêt un caractère particulier pour trois raisons : « l’exemplarité de la coopération entre les douanes maliennes et les douanes françaises, les circonstances qui ont prévalu à l’acquisition de cet outil informatique et la qualité et les potentialités du Data Center».

A l’en croire, Data Center permettra de remettre en marche le système informatique qui a été saccagé lors des évènements douloureux de 2012. Data Center, a-t-il expliqué, est un instrument de sécurisation des données qui permettra d’améliorer les conditions de travail des douanes, de faciliter la passerelle informatique de Sydonnia++ vers Sydonnia World, mais aussi et surtout d’améliorer la performance des douanes. La réception de Data Center qui cadre, selon lui, avec le thème de la journée internationale des douanes, permettra, également, aux douanes maliennes d’atteindre voire dépasser les prévisions de recettes qui leur sont assignées en 2014.

Rappelons que les recettes à recouvrer par les douanes maliennes en 2014 sont estimées à 378,5 milliards de FCFA. Soit une augmentation de 40 milliards CFA par rapport aux recettes de 2013.

A noter qu’en 2013, les douanes ont réalisé plus de 337 milliards FCFA sur une prévision de d’un peu plus de 333 milliards FCFA. Soit un taux de réalisation de 101%. Un score inédit dans l’histoire des douanes. Avec Data Center, les Soldats de l’économie malienne décident de faire mieux en 2014.

Pour l’Ambassadeur de France au Mali, Gille Humberson, la réalisation de ce projet est un exemple de coopération réussie entre le Mali et la France. Ce projet, ajoute- t-il, est en train de faire déjà des émules dans la sous-région. «Cela veut dire que c’est le Mali qui s’exporte à travers ses douanes », a-t-il déclaré. Avant d’inviter les douanes maliennes à prendre soin de cet outil précieux.

Le ministre de l’Economie et des Finances pour sa part a rappelé que c’est dans les «moments difficiles qu’on reconnait ses vrais amis». Elle a remercié la France pour ses différents appuis à l’endroit des douanes maliennes.

Rappelons que la France a beaucoup contribué à l’équipement des douanes maliennes. Parmi ces appuis, on peut citer, outre Data Center,  la remise d’un lot de matériels de sécurité pour la cellule de ciblage de l’aéroport de Bamako-Sénou et un bateau d’intervention rapide à Samaya pour la Brigade fluviale de Bamako.  Le ministre de l’Economie et des Finances, Bouaré Fily Sissoko a rassuré le représentant de la directrice générale de la douane française que bon usage sera fait de cet outil. Aussi, elle a invité les douaniers au respect strict des procédures douanières.

 

Aboubacar Berthé

Vous allez aimer lire ces articles

SURVEILLANCE DES MARCHES : Des boutiques et magasins fermés pour non-respect des prix

IMPORTATION : 2 millions de litres de gazole pour parer à la pénurie de carburant

Lancement des Travaux d’entretien Annuel de l’Office du Niger et Réhabilitation du Barrage de Markala : le ministre du développement durable donne le ton

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct