Présidence de la CCIM : Bathily réélu, Sarr conteste et saisit la justice !

Hier, jeudi 11 mars 2021, le président sortant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) Youssouf Bathily a été réélu. Cette victoire a été contestée par son adversaire, Sanou Sarr, qui crie à des irrégularités et à l’achat de conscience. Ainsi la justice a été déjà saisie pour l’annulation de ladite élection. Bonjour donc à la paralysie du secteur !

Après le Conseil National du Patronat du Mali, c’est le tour de la CCIM de connaitre un disfonctionnement en sa tête. L’élection du président qui a eu lieu hier, jeudi 11 mars 2021, s’est achevée sur fonds de crise et a suscité le début d’une bataille judiciaire qui est déjà engagée par le camp de Sanou Sarr. L’adversaire de Youssouf Bathily soupçonne déjà certains responsables du département de la tutelle d’avoir autorisé la tenue de l’élection malgré les irrégularités. Pour le camp de Sanou Sarr, la justice a annulé l’élection du bureau de la CCIM de Kayes. Mais malgré tout, dit-il,  les délégués de cette région ont participé au vote.

A sa sortir de la salle, le candidat perdant a déclaré : « J’étais, tout de suite, candidat à l’élection de la présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali. L’élection vient de prendre fin. Selon les résultats annoncés après le dépouillement, Youssouf Bathily a été déclaré vainqueur ». Mais Sanou Sarr conteste ces résultats. Pour lui, son adversaire a été réélu parce qu’il y avait plusieurs irrégularités. « Mais au début du vote, nous avons souligné une inquiétude majeure qui est vraiment d’éviter de tomber dans une erreur », a-t-il déploré.  A en croire M. Sarr, les bulletins de votes, au lieu d’être secret, ont été exposés. Aussi, a-t-il crié à l’achat de conscience. « Quand le vote est secret, cela veut dire qu’on ne doit savoir à qui on a voté. Alors j’ai souligné au président du bureau de vote qu’il y a des manœuvres en cours pour faire sortir les bulletins de l’opposant et d’aller monnayer cela », a déclaré M. Sanou Sarr. Pourtant, l’adversaire de Youssouf Bathily dit avoir appelé à éviter cet achat de conscience. « Nous avons dit Malikura. Le ‘’ Malikura’’ veut dire de se débarquer franchement des anciennes habitudes pas très orthodoxes. Surtout chez nous les opérateurs économiques qui devons être au-dessus de cette pratique. Mais malheureusement c’est cette pratique que nous avons vu aujourd’hui », a-t-il révélé. Sanou Sarr, dans sa déclaration, dit également avoir signalé le département de la tutelle sur cette question. « Nous avons signalé ce problème au niveau du département où nous avons adressé un courriel confidentiel au ministre de la tutelle de proposer un bulletin unique afin d’éviter cette pratique que nous venons de dire tout de suite », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Quand vous vous êtes parti dans les urnes, vous trouverez que tous les bulletins sont sortis, parce qu’ils sont réunis quelque part et ont monnayé. Quand les résultats stagnent sur des telles pratiques et certaines bases, nous ne pouvons avoir que des résultats qui ne reflètent pas toute la sincérité du scrutin. Et cela, nous sommes sincèrement désolés de dire que ce n’est pas une bonne chose ».

Sanou Sarr dit avoir également souligné « au chef de département de faire attention au sein de son ministère, il y a certainement des pratiques qui poussent toujours à aider un candidat sur un autre ». Pour lui, il a été lésé par rapport à son adversaire à cause de certains cadres du département de la tutelle.

Après avoir contesté le résultat de cette élection, Sanou Sarr prévoit saisir, dès aujourd’hui, la justice pour l’annulation de ladite élection. « Nous ne sommes pas d’accord avec les résultats et nous allons saisir la justice pour l’annulation de l’élection. Je ne peux pas dire que je vais réclamer un droit sur voie judiciaire et être d’accord avec ces résultats. Ils ont été faits sur une base très fausse », a-t-il déclaré.

Donc comme au CNPM, c’est le début d’un bras de fer judiciaire à la CCIM.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

MESSAGE DU PRESIDENT DE LA TRANSITION BAH N’DAW A L’OCCASION DE LA FETE DE L’AID EL FITR

Mali : La lune à été aperçue dans plusieurs localités du Mali notamment Taoudenit, Bourem et Koutiala

KAYES : hausse du prix des denrées alimentaires

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct