Réhabilitation de la piste N’Kourala-RN7-Kafana : Le conseil régional de Sikasso satisfait des travaux

Une délégation composée des agents du Conseil régional de Sikasso, de la direction régionale des routes, de celle du contrôle financier et du président de la commission finance du Conseil régional de Sikasso, Abdrahamane Sidibé, s’est rendue le vendredi 11 septembre 2020 sur la piste N’Kourala-Route nationale 7 (RN7)-Kafana. Le déplacement visait à réceptionner de façon définitive les travaux de réhabilitation de cette piste relevant du Cercle de Sikasso.

 

Sur place, le président de la commission finance du conseil régional de Sikasso a précisé que cette réception définitive se tient après la réception provisoire. à l’en croire, la route a été financée par la Coopération danoise à travers le Conseil régional de la troisième région.

La délégation s’est focalisée, dans un premier temps, sur la levée des réserves formulées lors de la réception provisoire par le bureau du contrôle et les bénéficiaires. «Les réserves formulées ont été vérifiées et nous en sommes satisfaits», a souligné le représentant du conseil régional avant d’inviter la population de Kafana à l’entretien correct de la piste.

A la suite de ces dernières vérifications, la délégation va prendre des dispositions afin de procéder à la remise officielle de la route à la population. Selon le chef de division développement rural, aménagement du territoire et planification du service technique du développement du conseil régional, Mme Mariam Camara, le coût total de la réhabilitation de cette route s’élève à plus de 298 millions de Fcfa.

Concernant le contrat initial, celui-ci consistait à la réhabilitation de 18 km de la piste pour un montant de plus de 194 millions de Fcfa. Quant à l’avenant, il a concerné la construction d’une passe de dalot, le gabionnage et l’empierrement pour un montant de plus 33 millions de Fcfa en plus d’autres travaux. A l’issue de la visite du chantier, Abdramane Sidibé a prodigué des conseils aux populations de Kafana et de N’Kourala pour le bon entretien de l’ouvrage.

Mariam F. DIABATÉ
Amap-Sikasso

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Une récolte moyenne à Bankass (Centre)

PAR LA VIOLATION DE LA CONVENTION MINIERE La Somilo et Gounkoto fragilisent la santé des populations sur des générations

Route Banconi-Dialakorodji-Safo-Nonsombou: la libération des emprises entrave les travaux !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct