Renforcement de la capacité de production du Mali en matériaux de construction : Mohamed Ould Mahmoud inaugure FH Briques

Afin d’apporter une contribution significative au développement sociologique du Mali, la présidente de l’Association Solidarité Femmes d’Ici et d’Ailleurs (ASFIA), Fatouma Barka Mint Hamoudi a installé au quartier Missabougou de Bamako, une usine de construction de briques modernes. L’inauguration a été couplée de celle d’un centre de formation multifonctionnel, hier jeudi 23 juin 2022. Plusieurs autres personnalités étaient aux côtés du ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Ould Mahmoud pour la coupure du ruban symbolique.

D’une capacité opérationnelle de 10 000 unités de briques par jours, l’usine FH Briques a officiellement ouvert la porte, le jeudi 23 juin 2022 à Missabougou en commune VI du district de Bamako. Couplée de l’inauguration du centre de formation multifonctionnel de l’Association solidarité femmes d’ici et d’ailleurs (ASFIA), ce joyaux industriel emploie plus de 40 personnels dont 30 permanents. Ce qui fait d’ailleurs la fierté du ministre de l’Industrie et du Commerce ainsi que les autorités locales de Missagougou qui ont tous exprimés leur joie. Pour le chef de quartier de Missabougou, Abdoul Karim Sangaré, après le l’insécurité, le plus grand problème auquel le Mali fait face aujourd’hui est sans nul doute le chômage et l’emploi des jeunes. De ce fait, cette usine vient à point nommé, selon le chef de quartier, surtout que la plupart des matières premières utiles pour son fonctionnement se trouvent ici au Mali. Cette thèse a encore été développée par le ministre en charge de l’Industrie et du Commerce. Mohamed Ould Mahmoud a rappelé que « le marché de BPT a de l’avenir au Mali ». Car selon lui, le Mali consomme plus de cinq (5) millions de tonnes de ciment par an alors qu’il n’en produit à peine que deux (2) millions de tonnes. Un exemple que pour souligner le Mali a encore du chemin à faire dans le domaine de la construction et du BTP. C’est pourquoi, il a félicité très chaleureusement, au nom de l’ensemble du gouvernement, Fatouma Barka Mint Hamoudi pour son courage et son dévouement dans un domaine « très important et stratégique » et largement dominé par les hommes. Pour sa part, la promotrice Fatouma Barka Mint Hamoudi soufflera que l’idée de la mise en place de cette usine est venue du constat de beaucoup de difficultés liées à la qualité des briques dans le domaine de la construction et de la volonté affichée des plus hautes autorités de lutter efficacement contre le chômage des jeunes au Mali.

En ce qui concerne le centre de formation multifonctionnel qui se trouve également logé dans le même bâtiment, Fatouma Barka Mint Hamoudi a souligné qu’il servira à former les femmes dans plusieurs domaines notamment, en savonnerie, en coupe-couture, en teinture, en transformation agroalimentaire, en coiffure t esthétique etc. « A travers ce centre, ASFIA entend soutenir les femmes pour développer les activités génératrices de revenu » a-t-elle indiqué avant de rassurer les femmes que ce centre est fait exclusivement pour elles.

Etaient également présent à cette cérémonie d’inauguration, le Ministre délégué auprès du ministre de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire, de la solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, imam Oumarou Diarra, le président de la maison de la presse, Bandiougou Danté, le représentant de ASECNA et plusieurs autres personnalités. 

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

État de délabrement avancé de l’immeuble de la direction régionale des impôts de Koulikoro : Le Comité syndical invite les agents de ne plus travailler dans les locaux pour raison de sécurité

Une journée a la gare de Sogoniko : Dans le supplice des voyageurs

BCEAO: le Conseil des ministres de l’UEMOA rend “un vibrant hommage“ à Tiémoko Meyliet Koné pour son œuvre à la tête de l’institution émettrice

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct