RENOUVELLEMENT DU MANDAT DU DELEGUE DE LA ZONE OFFICE DE NDEBOUGOU : Abdoulaye Daou au cœur de la polémique

A l’Office du Niger, le  renouvellement des mandats des délégués  des zones  et des membres du comité paritaire fait polémique. Après 17 ans de mission, le délégué général de l’Office du Niger dans la zone de Ndebougou, Abdoulaye  Daou, est accusé de manigances pour  se maintenir  à son poste. Une accusation qu’il dément. Et le président de la chambre d’Agriculture de Ségou, Elhadji Kola Diallo, chef de la délégation du vote de renouvellement des instances, persiste et signe : « Malgré qu’il a indiqué publiquement qu’il ne postulera pas pour un second mandat, Daou manigance afin de s’éterniser à son poste de délégué général de l’Office du Niger de la zone de Ndebougou ». 

A notre micro, plusieurs certains paysans de la zone sont formels :«  Abdoulaye  Daou, le délègue général de l’Office du Niger dans la zone de Ndebougou, refuse tout renouvèlement  des mandats des  délègues dans la zone Ndebougoubou. Pire, il incite les exploitants agricoles de la localité à la violence, la haine par des insultes graves et souvent des menaces mort ».

Joint au téléphone, le délégué dément : « Ces accusations sont fausses. Cela fait 17 ans que je suis à ce poste. J’ai indiqué publiquement que je ne serai plus candidat. Je suis même très pressé que le renouvellement se tienne, puisque j’ai envie d’aller me reposer après 17 ans d’occupation de ce poste. Et je jure que je n’ai jamais appelé les exploitants agricoles à  la violence ».

Empêchement de la tenue de l’élection

Le président de la Chambre d’agriculture régionale de Ségou, Elhadji Kola Diallo, chargé du renouvellement des instances, dit le contraire. A l’en croire, sieur Abdoulaye Daou entretient  des manigances afin de s’éterniser à son poste. Il a même démenti  les propos de du délégué général, selon lesquels il n’a pas été informé du renouvellement.

« Abdoulaye Daou a  bel et bien été informé du renouvellement  des mandats des délégués », a-t-il indiqué. Mieux, le président de la chambre  régionale d’agriculturede Ségou précise que c’est lui-même qui a été le voir pour l’informer du renouvellement des mandats des délégués. « Avant de prendre la décision,  tout le monde a été informé, y compris  les chefs des villages de la zone de Ndebougou », a-t-il précisé. Avant d’indiquer : « Si Abdoulaye Daou veut empêcher le renouvellement des mandats des délègues des zones  et des membres du comité paritaire  de l’Office du Niger, c’est seulement parce qu’il pense qu’en créant des problèmes, il peut  rester à son poste ».

En effet, selon  nos dernières informations, le délégué général Abdoulaye Daou continue toujours avec ses manœuvres  à travers  des tournées dans les différentes zones de l’Office du Niger. Des sources sur place nous confirment que ses différentes tournées avaient uniquement pour but de pousser les exploitants agricoles à déposer  des plaintes  contre le renouvellement  des mandats des délégués en question. C’est pourquoi d’ailleurs plusieurs  plaintes ont été déposées.

Rappelons que les élections de renouvellement dans les zones de Ke-Macina, Kolongo, MBewani,  Kouroumari et Niono ont été faites sans incident. Mais c’est dans la zone de Ndebougou que le puissant délégué général sortant, Daou, a empêché la tenue, prétextant qu’il n’a pas été informé ni associé.  Des propos qui ont été d’ailleurs démentis par le président de la Chambre. Alors, à quand le renouvèlement ? Affaire à suivre !

Lassi Sanou

Source: Le Démocrate 

Vous allez aimer lire ces articles

La centrale thermique de Sirakoro opérationnelle en mars 2022

Relance du chemin de fer : un rêve brisé ?

Grève de 72 heures du SYNABEF : Plusieurs banques restent fermées

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct