Salon International du Recrutement du Mali : Bamako a abrité la 1ère édition

L’hôtel de l’Amitié de Bamako a abrité, du 9 au 10 avril, la 1ère édition du Salon international du Recrutement. Ce salon, organisé par l’entreprise Emploi et Moi en partenariat avec ma CORDAID, a été un lieu de rencontre entre les jeunes diplômés et des dizaines d’entreprises. C’était sous l’égide du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mohamed Salia Touré.

Le Salon International du Recrutement du Mali est né officiellement avec ses 32 dents. Il est le résultat d’un dur labeur de l’entreprise « Emploi et Moi » et de son partenaire, le Cordaid.

Dans son allocution, la représentante de l’entreprise « Emploi et Moi », Aminata Kissa Traoré a indiqué que la tenue de ce salon est l’aboutissement d’un long moment de travail.

Elle a, par la suite, expliqué les raisons de ce salon. Selon elle, l’objectif général du SIR-MALI est de créer un espace pour favoriser la mise en relation de l’offre et de la demande d’emploi. Aminata Kissa Traoré a également expliqué certains objectifs spécifiques de ce salon , dont Les participants seront informés des mesures destinées à assurer la promotion de l’emploi ; les professionnels de l’emploi, de la formation et de la GRH vont s’informer et optimiser la gestion des compétences et des talents ; des mesures sont identifiées pour développer la formation professionnelle pour mieux répondre aux besoins du marché du travail ; Capitaliser les expériences pratiques issues des échanges ;  l’insertion socio professionnelle des demandeurs d’emploi est facilitée ; l’insertion des femmes et des personnes en situation de handicap est facilitée….

Pour sa part, la représentant de Cordaid a salué la tenue de ce salon organisé par l’entreprise « Emploi et MOI » et dont son organisation est un partenaire clé. Aussi, a-t-elle expliqué les objectifs de son organisation qui évolue dans le domaine d’entreprenariat social. Elle a également insisté la nécessité de soutenir le SIR. Elle trouve que l’idée Emploi et Moi est pertinente et mérite beaucoup plus de soutien. Pour la représentante de CORDAID, la jeunesse malienne a besoin de formation mais aussi d’insertion sociaux-économiques.

Pour sa part, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle et parrain de la 1ère édition du SIR, Mohamed Salia TOURÉ a salué l’initiative. Selon lui, ce salon est un point de rencontre entre les entreprises et les demandeurs d’emploi.  Pour le ministre Touré, nous devons travailler à créer des opportunités pour l’insertion des jeunes.

Il a, enfin, insisté qu’il ne pourra qu’être du côté de la tenue de salon qui, selon lui, est d’une importance capitale.

Boureima Guindo

  Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

CILSS : La préparation de la campagne agricole 2020-2021 et l’anticipation des risques d’inondation récurrents au cœur d’une conférence de presse

BAMAKO : Les femmes maraichères face aux dangers des prédateurs fonciers

KAYES : hausse du prix des denrées alimentaires

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct