Ségou et Mopti : des projets de désenclavement annoncés

Dans le cadre de l’amélioration des infrastructures routières existantes et la sécurité des populations, le Conseil de ministres a adopté mercredi dernier, des décrets de construction et de bitumage de routes dans les régions de Ségou et Mopti. Il s’agit de la construction et le bitumage de la route Banankoro-Dioro et les travaux d’aménagement de la section Sévaré-Mopti.

Dans le cadre du désenclavement et par ricochet du développement régional, le gouvernement de la Transition a annoncé la construction et l’aménagement de certaines infrastructures routières dans les régions de Ségou et Mopti.

Axe Banankoro-Dioro

Le montant des travaux de construction et de bitumage de la route Banankoro-Dioro, dans la 4e région administrative du Mali, est de 22 milliards, 798 millions, 453 milles, 640 francs CFA. Selon les précisions apportées lors du Conseil des ministres du mercredi dernier,le marché de ces travaux est conclu entre le Gouvernement du Mali et l’Entreprise Générale Mamadou Konaté pour une durée d’exécution de 24 mois, soit 2 ans.

La réalisation de ces travaux permettra non seulement d’améliorer les infrastructures existantes dans cette localité, mais aussi d’accroitre les échanges entre les zones de production et celles de consommation, tout en facilitant la mobilité des populations. Toute chose qui ne peut que contribuer à propulser le développement de ces localités.

Aménagement de l’Axe Sévaré-Mopti

Pour fluidifier le trafic sur la voie reliant Sévaré-Mopti et améliorer la sécurité et la qualité de vie des populations de ces localités, le Conseil de ministres a annoncé également l’aménagement de 10 km de voiries, dont 5 km à Sévaré et la construction de la voie de contournement de l’Aéroport de Mopti Ambodédjo. Ce n’est pas tout. L’aménagement de 12 127 km sur la route nationale N° 6, de 10 km de voirie à l’intérieur des deux villes, et de 14,47 km de voie de contournement de l’Aéroport de Mopti Ambodédjo a été également annoncé.

Pour la bonne tenue de ces travaux d’intérêt public, certaines propriétés privées se trouveront expropriées, a précisé le communiqué du Conseil de ministres.

Bakary Fomba

Source : Phileingora

Vous allez aimer lire ces articles

KOUTIALA : manque d’affluence dans les marchés en cette veille de fête de ramadan

Après la Guinée-Bissau, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso: La BDM-SA a ouvert les guichets de sa filiale du Sénégal depuis le jeudi 29 avril dernier

Plateforme numérique «Value4HER» : une solution innovante en soutien aux femmes évoluant dans l’agro-industrie

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct