Station compacte de Kalabambougou : Bientôt la fin du stress hydrique en Commune IV

Le ministre des Mines de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré s’est rendu à Kalabambougou en Commune IV du District de Bamako le lundi 26 septembre pour voir l’état d’avancement des travaux d’amélioration d’accès à l’eau potable dans cette commune. Sur place à la station, le ministre s’est réjoui de constater que les travaux sont exécutés à hauteur de 90 % et au niveau des réseaux de distribution de l’eau ils sont à 34 %. Tout concourt à croire que le délai sera respecté et que la réception sera faite au plus tard le 31 octobre 2022.

 

Cet ouvrage va faire bénéficier à peu près 100 000 personnes de service de l’eau potable. La fin des travaux est prévue dans un mois et demi. Suite à la mise en service de la station de Kabala, les stations de Baco-djicoroni et de Kalaban-Coura ont été abandonnées parce qu’elles n’étaient plus utiles. Ainsi, au regard de la rive droite de Bamako qui connaît de moins en moins de stress hydrique, qui est tout le contraire de la rive gauche qui connaît de plus en plus de crise d’eau importante.

C’est dans ce cadre que la direction générale de la Somagep a pris l’initiative qu’au lieu de faire un projet tout neuf de station compacte, de transférer les stations qui ont été abandonnées à la rive droite pour les transférer à la rive gauche. Pour le ministre, ce projet témoigne tout l’état d’esprit qui règne au sein de la Somagep par rapport à la problématique du Mali Kura. « Plutôt que de faire un nouveau projet, on assiste à la réalisation d’une station compacte qui aurait coûté 8 milliards à l’Etat du Mali mais avec l’expertise des braves techniciens nous allons faire le même travail avec 1,5 milliard F CFA, ce qui est une économie énorme », explique, le ministre.

Dans son intervention, le Directeur général de la Somagep-SA, Dramane Coulibaly, a fait savoir que la réalisation de cette station de 12 000m3 par jour qui fait environ 12 millions de litres y compris toutes les canalisations, va mettre fin au stress hydrique au niveau de la Commune IV. Il a profité de l’occasion pour féliciter l’équipe de la Somagep-SA pour son savoir-faire et sa compétence dans le domaine. À l’entendre, tous les travaux ont été exécutés à 100 % par l’équipe de la Somagep.

 

Ibrahima Ndiaye

Source : Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Titres miniers : une suspension pour mieux agir

Modibo Mao Makalou, économiste sur le budget 2023 et le sommet de la CEDEAO « La Cédéao doit faire en sorte que le dialogue porte ses fruits entre les deux parties »

Communiqué de la BCEAO relatif à l’utilisation des billets et pièces de monnaie dans l’espace UEMOA

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct