Après des mois et des mois ensanglantés, la fin de l’année semble abonnée aux bonnes nouvelles. Sur le front sécuritaire, le Centre connaît une nette baisse des tueries, les ex-rebelles annoncent leur engagement pour la paix et un accord est trouvé pour le retour de l’armée à Kidal. De surcroît, la France, à travers son chef d’Etat major, Lecointre, prédit des mois décisifs dans la lutte contre le terrorisme.

 

Mais, c’est du côté des partenaires que le Mali retrouve vraiment grâce. En l’espace de dix jours, notre pays, quelque peu boycotté ces dernières années par les partenaires techniques et financiers, a récolté plusieurs centaines de milliards de F CFA.

C’est la première fois que la Banque mondiale apporte un appui aussi important. Elle a multiplié par six son appui budgétaire, signe de la confiance retrouvée. L’Union européenne a suivi en décaissant des dizaines de milliards de F CFA tout comme la France et les Emirats Arabes Unis. C’est surtout à mettre au crédit du Premier ministre, attendu dans ce domaine.

Reste à espérer un usage judicieux des fonds mobilisés pour l’intérêt général.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau