EN UN MOT: Période d’incertitude

Même si cela ne se voit pas, la tension commence à monter dans les différents états-majors politiques à quelques quatre petits mois des élections législatives qui s’annoncent des plus indécises.

 

On est dans une situation presque inédite puisque les élections des élus de la nation se tenaient dans la foulée de la présidentielle, ce qui avait toujours favorisé les candidats de la majorité présidentielle. Cela ne sera pas le cas cette fois-ci.

L’incertitude est d’autant plus grande que le scrutin se tiendra non seulement dans une période de désamour entre les politiques et les citoyens mais également à un moment de vaches maigres pour tout le monde. Ce qui fera qu’on aura à faire à une compétition très ouverte et malin celui qui saura prédire le parti qui sortira majoritaire.

La seule certitude qui existe aujourd’hui est d’une part que le gouvernement est tenu d’organiser ces législatives et d’autre part, de nombreux partis voleront en éclats au moment de choisir leurs candidats comme c’est de coutume dans notre pays.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

En un mot : Des crimes à huis clos

Edito : Enfin le réveil du Colonel !

LES HUMEURS DE FACOH : Le cauchemar des partis politiques

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct