Campus universitaire : les membres du CA du CENOU en visite d’imprégnation

Les membres du Conseil d’administration du Centre national des œuvres universitaires (CENOU), accompagnés du directeur général, le colonel Ousmane Dembélé, ont effectué une visite au campus universitaire de Badalabougou, jeudi 8 avril 2021. Une visite qui intervient après celle effectuée à la résidence de l’IPR-IFRA de Katibougou. L’objectif de ces visites : s’imprégner des conditions de travail du CENOU dans les campus afin de mieux l’accompagner dans sa mission

Dans toutes les résidences déjà visitées, les problèmes révélés restent quasiment les mêmes. Il s’agit surtout « de problèmes qui existent depuis longtemps », a précisé M. Dembélé. La vétusté des résidences ainsi que leur faible capacité d’accueil face à l’augmentation de l’effectif des étudiants sont entre autres des problèmes détectés et qui nécessitent des investissements. « Depuis les indépendances, il n’y a pas eu de nouvelles constructions au niveau des résidences », a-t-il laissé entendre.

À travers cette visite, le directeur général du CENOU entend attirer l’attention des plus hautes autorités sur ces problèmes et les inviter non seulement à la construction de nouvelles infrastructures, mais aussi à l’amélioration de celles qui existent déjà.

À la résidence de Badalabougou, le Colonel Major Ousmane Dembélé a rassuré les étudiants de la disponibilité de l’État à leur côté. Il précise que l’État se bat avec les moyens de bord pour l’amélioration de leurs conditions de vie et d’étude. C’est pourquoi il n’a pas manqué à demander de même de la part des étudiants : « Nous leur [les étudiants ndlr] demandons de bien prendre soin de ces biens que l’État met à leur disposition », a-t-il demandé avant de les appeler à soutenir l’État sur ce chantier.

Cette visite, indique le directeur général du CENOU, le colonel major Ousmane Dembélé, s’inscrit dans une série de visite initiée par la direction du CENOU en collaboration avec son Conseil d’administration. Ces visites ont commencé par l’IPR-IFRA de Katibougou et devront s’achever par la résidence de Kabala après celle de Badalabougou.

Correspondance particulière

Vous allez aimer lire ces articles

RAMADAN 2021 : La ruptures de jeûne de la cité Universitaire de Badalabougou organisée par le CENOU placée sous le signe de la non-violence

KAYES : L’ASSOCIATION DES ÉCOLES PRIVÉES AGRÉES OUTRE PASSE SES PRÉROGATIVES

DOUBLE PERCEPTION DES SALAIRES AU NIVEAU DE L’ACADEMIE DE DEPART ET D’ACCUEIL PAR LES ENSEIGNANTS MUTÉS : UNE FRAUDE QUI N’INCOMBE PAS TOUJOURS AUX ENSEIGNANTS

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct