SUP’MANAGEMENT et l’Institut de Pédagogie Universitaire (IPU) signent une convention de coopération scientifique et pédagogique.

Le complexe universitaire de Kabala a accueilli, le mercredi 17 mars, une cérémonie inédite de signature de convention de coopération scientifique et pédagogique entre deux institutions d’enseignement supérieur maliennes. Sup’Management et l’Institut de Pédagogie Universitaire entendent participer au développement harmonieux du secteur de l’enseignement supérieur.

Les deux responsables, apposant leur signature sur le document de convention, ont vite posé les bases en expliquant que cette entente « public-privé » de coopération scientifique, première du genre, souligne l’engagement de ces deux institutions d’enseignement supérieur à encourager la recherche et la formation doctorale ainsi qu’à créer un cadre fécond de promotion des travaux des chercheurs maliens.

S’inscrivant dans la droite ligne des orientations du Document de Politique nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, cette convention de coopération scientifique et pédagogique ambitionne d’œuvrer dans le domaine de la formation des jeunes générations de chercheurs et d’encourager la recherche et la formation doctorale. A cet effet, les deux institutions ont décidé de mettre en commun leurs moyens ainsi que leurs expertises propres, dans le cadre élargi d’un échange universitaire, pour participer pleinement au développement des activités de recherche ainsi qu’à la promotion des publications des recherches scientifiques.

Le Directeur général de Sup’Management, Dr Mamadou habib DIALLO, dans son intervention a marqué sa foi en cette convention de partenariat qui selon lui « viendra renforcer la volonté de Sup’Management de doter le Mali de ressources humaines de qualité. ». Dorénavant, cette école privée vieille d’une vingtaine d’années, accueillera des doctorants grâce à cette convention. Quant au Directeur général de l’IPU, Pr Bréhima TOUNKARA, il dira que « la coopération interuniversitaire revêt à [ses] yeux une importance particulière ». Il poursuivra en notant que « la présente convention ouvre la perspective d’élargir nos réseaux et nos ressources pour relever les grands défis auxquels font face [ces] deux institutions dans un contexte universitaire qui évolue vite. »

 

Seydou K. KONE

Source: Bamakonews

Vous allez aimer lire ces articles

KAYES : L’ASSOCIATION DES ÉCOLES PRIVÉES AGRÉES OUTRE PASSE SES PRÉROGATIVES

DOUBLE PERCEPTION DES SALAIRES AU NIVEAU DE L’ACADEMIE DE DEPART ET D’ACCUEIL PAR LES ENSEIGNANTS MUTÉS : UNE FRAUDE QUI N’INCOMBE PAS TOUJOURS AUX ENSEIGNANTS

Première rencontre entre les ministres en charge de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avec les membres de la commission nationale d’organisation des assises nationales sur l’éducation.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct