INONDATIONS AU MALI: Plus de 2520 ménages touchés, selon un rapport de OCHA

L’abondance des pluies au Mali a eu une répercussion douloureuse sur la vie de beaucoup de populations. Même si les dégâts sont moindres que l’année passée, le rapport de OCHA dénombre quelques milliers de ménages touchés par l’augmentation des précipitations ayant occasionné les inondations dans le pays.   

 

La saison des pluies à Bamako est vécue comme un calvaire par les motocyclistes de même qu’une partie de la population. Les routes sont impraticables, exposant les conducteurs à des accidents de circulation. Parfois, ils se retrouvent piégés et finissent leurs courses dans les caniveaux submergés par les eaux de pluie. Celles-ci ont occasionné plusieurs inondations dans le pays qui ont touché plus de 2520 ménages recensés par OCHA, selon son rapport.

Pour rappel, les inondations au Mali  en 2020 avaient fait 52 495 sinistrés, 16 morts et plusieurs autres dégâts entre mai et septembre, selon des chiffres de OCHA l’année dernière. Le bilan des inondations entre mai et septembre 2020 avait impacté les populations. Les pluies diluviennes ont engendré de nombreux dégâts au Mali. Selon les dernières estimations de la coordination des Nations-Unies pour les affaires humanitaires (Ocha Mali), durant la période en revue, le bilan humain et matériel de ces inondations reste lourd.

De 52 495 sinistrés, il ressort que c’est Ménaka qui enregistre le plus grand nombre de sinistrés avec 16 890 personnes touchées.  Cette région est suivie de la région de Ségou qui enregistre 13 642 sinistrés. En troisième position se classe Koulikoro avec 11 116 personnes sinistrées.  Quant à la région de Mopti, Ocha Mali rapporte qu’elle enregistre 4833 sinistrés. S’agissant de la situation des inondations dans la première région, la coordination humanitaire des Nations unies indique que Kayes enregistre un total de 2680 personnes sinistrées. Pour Sikasso, c’est au total 1474 personnes sinistrées.  Elle est suivie du district de Bamako, 1080 sinistrées. C’est la région de Gao qui arrive à l’avant-dernière position du classement avec 792 personnes sinistrées. Kidal est la région qui enregistre le moins de sinistrés avec seulement 790 personnes sinistrées.

Ces inondations survenues entre le mois de mai et le mois de septembre ont privé 16 personnes de leur vie et blessé 25 autres personnes, d’après les chiffres fournis par Ocha Mali. Sur le plan matériel,  ces inondations ont causé plusieurs dégâts. Au total, 2728 maisons et 7030 tonnes de céréales ont été détruites, selon Ocha Mali.

Ces inondations selon OCHA entrainent une augmentation du besoin humanitaire puisqu’elles occasionnent des déplacements internes des populations.  Une situation qui vient s’ajouter à la crise sécuritaire qui a fait de nombreux déplacés.

Nous y reviendrons…

Bourama Kéïta

Source: LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Favoritisme dans la délivrance des permis d’exploitation et d’exportation du bois: 4000 travailleurs des sociétés défavorisées marcheront sur la primature vendredi prochain

Lutte contre le changement climatique : Le ministère du Développement rural et le Cilss se mobilisent

Dégradation de l’environnement: Le phénomène ne menace-t-il pas la santé des animaux que nous consommons ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct