5ème Arrondissement DE BAMAKO : Deux individus spécialisés dans la fabrication de fausses cartes NINA et actes administratifs au gnouf

Le commissaire divisionnaire Ousmane DIALLO  du 5ᵉ arrondissement vient de mettre un terme aux activités des sieurs ALPHA et FADIALA, spécialisés dans la contrefaçon, la fabrication et la falsification des documents administratifs, judicaires et scolaires…*_

En collaboration sincère et franche avec la population dont il a la charge, le Commissaire DIALLO bénéficie de la confiance de celle-ci, Cette complicité a une fois de plus porté fruit.
Le 28 novembre 2021 en effet, un appel anonyme révéla la présence d’un individu et de son complice, (commerçant et entrepreneur), présumés auteurs de multiples escroqueries et établissant de fausses Cartes Nina, de faux diplômes et autres documents administratifs, judicaires, etc.
Sans tarder et sur la base des renseignements fournis par l’informateur, le commissaire DIALLO donna mission à sa Brigade de Recherche de faire le nécessaire.
Afin de prendre ces malfaiteurs la main dans le sac, le Commissaire OUSMANE DIALLO élabora une stratégie infaillible. Le plan consistait à faire passer un élément pour un client ayant fortement besoin d’une Carte Nina. Et bingo !

Le cerveau de ce réseau se nomme ALPHA. Un véritable génie. Il suffit juste de lui présenter l’exemplaire d’un document, pour qu’il le reproduise à l’identique. Il confectionne en outre des cachets.
Son complice FADIALA lui,  imite la signature de l’autorité signataire. De véritables pros !
Ils sont parvenus à mettre sur place une entreprise spécialisée dans la confection de toutes sortes de documents.
Des perquisitions effectuées à leurs domiciles ont permis de saisir trois sacs-à-dos et un carton contenant plusieurs documents dont des actes de naissances, des fiches individuelles d’identification (Nina), des Attestations de la Maitrise, du BAC, de la licence, du DEUG, du CAP, du DEF, des Récépissés de RAVEC, des Cartes d’électeurs, des Carnets scolaires, des Certificats de Nationalité, des Casiers Judiciaires, des Jugements supplétifs d’acte de naissance, des Carnets scolaires, des Certificats de Nationalité, des Cartes de Nationalité d’identité…
Ce sont plusieurs milliers de documents qui ont été découverts sur ces faussaires spécialisés.

Le faussaire et son apprenti ont été déférés au tribunal de grande Instance de la Commune IV chez Hamidou TOURÉ. Placé sous mandat de dépôt à la MCA, ils risquent des années de prison et des millions de FCFA d’amende.
Les bénéficiaires de ces faux actes sont d’ores et déjà identifiés et risquent d’être poursuivis par tous les parquets du Pays pour faux usages de faux, complicité…

Le commissaire divisionnaire OUSMANE DIALLO lance un appel à l’endroit des autorités en charge d’apposer leurs signatures sur les documents officiels afin qu’elles veillent à ne pas transformer, par manque de rigueur, un faux en vrai.

En attendant, ces faussaires seront remis à la Justice pour qu’ils répondent de leurs actes.

M C

Source: Delta News

Vous allez aimer lire ces articles

TROMPÉE PAR SON MARI AVEC LA SERVANTE: Une dame empoisonne ses enfants avant de se suicider

Gendarmerie: avis de recherched’un assassin présumé.

AFFAIRE MALI JOLIES DEW : LE COMÉDIEN KANTÉ INTERPELLÉ PAR LA BIJ POUR INCITATION À LA DÉSOBÉISSANCE DU PARQUET DE LA COMMUNE IV

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct