Hier, lundi 31 mai 2021, le Directeur  de l’office central des stupéfiants (OCS),  le Magistrat Colonel Adama Tounkara, a animé un point de presse à l’OSC sise à Faladié. Le but était d’informer les populations maliennes, notamment celles de Bamako, de l’importante saisie de stupéfiants par  ses hommes, dans la nuit du 29 au 30 mai 2021, à Daba, Commune rurale de Tièlè, à environ 60 Km de Bamako.  Il était assisté par le chef des opérations de l’office central de lutte contre les stupéfiants, qui a tenu à garder l’anonymat, et le représentant du Ministère de la sécurité intérieure, Amadou Sangho. C’ést  une mission conjointe des Rives gauche et Droite de Bamako de la Direction de l’Office Central de Lutte contre les Stupéfiants (OCLS)  qui a permis de mettre la main  sur 3.373 briques de chanvre indien, soit 5 tonnes 328 kg, composés de 2806 briques de Cannabis et 567 briques de sketch. Selon le directeur de l’office, c’est la plus importante saisie de 2021  par  les éléments de son service.

Pour l’instant, a fait savoir le directeur de l’OCLS, magistrat colonel Adama Tounkara, deux individus présumés propriétaires du dépôt sont activement recherchés par les autorités anti-drogues du Mali. Il s’agit de Nango Koroma et de Famoussa Koroma. « Nous avons interpellé le premier l’année dernière, mais comme il n’y avait pas de preuve contre lui, nous l’avons relâché », a dit le directeur.

Pour donner plus de précisions aux Maliens, le magistrat colonel Adama Tounkara a souligné que ledit dépôt est alimenté par des citoyens de nationalité Burkinabé qui viennent dans la localité de Daba à partir de Koutiala sur des motos adaptées par des quadruples ressorts de suspension, les châssis renforcés par des barres de fer pour permettre aux motos de prendre 300 à 400 Kg de produits  stupéfiants. Uns fois la drogue stockée, ajoute le directeur magistrat colonel, elle est ensuite acheminée à Bagadadji et à Médina-Coura en petites quantités pour approvisionner le marché bamakois.  Cette opération  a réussi grâce à la collaboration des populations. Cela fait plus d’un an que nous surveillons cette zone. Et quand nous  avons eu la certitude, l’opération a eu lieu dans la plus grande discrétion. Nous demandons encore plus de collaboration des populations pour venir à bout du fléau de trafic de stupéfiant dans notre pays », a  formulé comme vœu, le  Magistrat Colonel Adama Tounkara. A rappeler que la valeur de cette saisie importante est estimée à plus de 450 millions de Fcfa.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain- Mali