Après “Akon City”, Akon dans les mines du Congo !

Akon ne s’arrête plus. Après son fabuleux projet Akon City, il s’est lancé dans les Mines au Congo.

 

La Star de la musique américaine vient de signer un contrat avec les autorités congolaises pour financer l’exploitation d’une mine de cuivre et de cobalt en joint-venture avec la compagnie d’Etat, la SODIMICO.

Il a formalisé la transaction à travers sa société enregistrée aux États-Unis, dénommée  White Waterfall LLC, dont il est le président-directeur général. Le  Ministère des Mines congolais a publié les contrats sur son site internet sur lesquels on est apposé la signature du chanteur.

Et son entreprise, White Waterfall, s’est engagée à verser une prime de signature de 2 millions de dollars et à financer une étude de faisabilité de la réserve de Kimono dans la province du Haut Katanga.

Pour rappel, le Congo est le premier producteur de cuivre en Afrique et le premier producteur mondial de cobalt, utilisé dans les batteries de voitures électriques.

Source : Par: Igfm

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué de presse du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie relatif à l’asassinat du Président de la Coordination des Mouvements de l’Azawad

Que sont-ils devenus… Mady Moussa Doumbia : Le sifflet d’or du basket-ball malien

Le Mouvement Sahraoui pour la Paix (MSP) a été crée, le 22 avril 2020, par Lhaj Barikalah

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct