Aujourd’hui l’homme devrait-il toujours laisser tous les travaux ménagers à la femme ?

Avec le temps les conditions de vie de la femme ont changé dans nos sociétés. La femme a le droit d’être autonome et se retrouve à travailler dans les mêmes secteurs que l’homme. Cependant son rôle d’épouse et mère n’est pas à exclure. Dans des situations pareilles l’homme devrait-il lui donner un coup de main dans des travaux ménagers ?

Il est rare de trouver un homme qui aide sa femme à faire la vaisselle, la cuisine et pire encore la lessive. Ces tâches sont “censées être réservées qu’aux femmes”. Après des dures journées, la femme revient fatiguée du boulot et commence par travailler à la maison. Ranger les chambres, préparer le dîner, aider les enfants à faire leur devoir, préparer les sacs des enfants pour le lendemain etc… C’est encore elle le matin qui se réveille avant tout le monde pour faire le petit déjeuner et par la même occasion le déjeuner pour d’autres, faire en sorte que les enfants ne soient pas en retard à l’école et à son tour préparer le sac de Monsieur et tout ce qui va avec pour finir par elle-même. Et c’est le même cycle qui recommence à chaque fois.

Avec ce boulot non-stop, nous avons demandé à certaines personnes leurs avis concernant le fait que l’homme doit s’y mettre pour alléger les corvées de sa femme. Voici quelques réponses.

Malick Diallo, Marié et père, se dit ne pas se retrouver dans la peau de cet homme qui est tout joyeux de faire la lessive ou d’aider madame en cuisine. “Du moment où elle a décidé de travailler, qu’elle s’assume. Si elle n’arrive pas, elle peut rester à la maison. Je gagne suffisamment d’argent pour nourrir ma famille.” S’exclame-t-il.

Si les propos de Malick peuvent choquer certains, l’avis de Yacouba Tembely vous laissera sans voix. Il affirme ceci ” Ma femme voulait m’imposer des plats congelés après notre mariage, car elle disait qu’elle n’avait pas le temps pour préparer tous les jours, du coup elle préparait les weekends pour mettre dans le frigo. J’ai dû mettre un frein à tout cela, car ma maman ne m’avait pas habitué à des plats congelés. Je lui ai donc dit de choisir entre son boulot et le mariage ou soit de se lever à 3h pour préparer mon plat. Au début elle avait commencé à préparer mon plat vers 4h comme ça. Mais la nourriture n’était plus au top, je lui ai donc dit de rester à la maison. J’ai épousé une femme qui peut être là pour éduquer mes enfants, pas celle qui joue à l’homme de la famille. Je ne me vois pas faire des trucs de femme en tant que chef de famille. ”

Et voilà, ils ne sont pas les seuls, Alima Touré défend la thèse que l’homme ne doit pas aider sa femme dans des travaux ménagers. ” Tout est une question d’organisation. Si la femme s’organise, elle peut très bien jouer son rôle sans que son mari n’intervienne. C’est l’homme qui épouse la femme et non le contraire. Elle doit jouer son rôle de femme et faire en sorte qu’il n’y ait pas de faille. Du moment où l’homme te laisse travailler, tu te dois d’être exemplaire, lui montrer qu’il n’avait pas tort de te faire confiance et que tu te débrouilles très bien.”  a-t-elle déclaré.

Contrairement aux autres témoignages, Samba Traoré, trouve que l’homme peut parfaitement aider sa femme dans les tâches ménagères sans perdre sa place de chef de famille. “Il peut arranger la maison, faire son lit, préparer ses affaires pour le boulot, aider la femme à préparer les enfants pour l’école et pourquoi pas préparer le petit déjeuner. Cela va créer de la complicité entre les conjoints.”

D’autres diront que c’est impossible à faire dans une grande famille, et pourtant, Moussa, Samaké ne se gêne pas de se lever tôt pour faire du feu et chauffer de l’eau pour le petit déjeuner. Il aide sa femme à ranger la maison et ne se gêne pas non plus de laver ses quelques jeans de temps à autre. Il affirme que sa famille ne trouve pas de mal à cela. Au contraire sa mère le soutient.

Certes difficile de les trouver mais pas impossible. Il y a des hommes qui aident volontiers leurs compagnes. Pour ceux qui ne le font pas, on ne dira pas que ce n’est pas une bonne chose mais d’y penser de temps à temps.

AFANOU KADIA DOUMBIA

 

Source: Malijet

 

Vous allez aimer lire ces articles

Braquage à mains armées à Sikasso : Cinq membres de la bande dans les mailles du 10ème arrondissement

Sahel: l’intervention française ne devrait pas durer pour «demeurer légitime» selon Sarkozy

Le néocolonialisme démocratique : Ce que les démocrates de Biden feront au “tiers-monde”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct