Comment Poutine a poussé les Allemands hors d’Afrique

L’Allemagne a annoncé, ce vendredi 12 août, suspendre temporairement l’action de la Bundeswehr au Mali. En cause ? Le manque de soutien de la junte militaire malienne, assure “Die Welt”, qui rappelle que le colonel Assimi Goïta, à la tête du pays, est un grand allié du Kremlin.

 

Les Russes doivent se réjouir : la Bundeswehr arrête ses opérations au Mali “jusqu’à nouvel ordre”, annonce en substance Die Welt. Le ministère allemand de la Défense a confirmé ce vendredi 12 août que les vols aériens et les opérations engagées dans le cadre de la mission onusienne de maintien de la paix, Minusma, étaient suspendus temporairement, en raison du manque de coopération des autorités maliennes.

“Les actes [du ministre de la Défense malien], Sadio Camara, contredisent ses déclarations”, a notamment déclaré la ministre de la Défense allemande, Christine Lambrecht. Malgré les assurances de l’homme politique, le Mali refuserait de donner à l’armée allemande le droit de survoler son territoire pour procéder à un remplacement de soldats sur place.

Dans le même temps, le Kremlin semble au contraire avoir ses entrées à Bamako, note le quotidien conservateur. “Il a livré quatre avions et un hélicoptère de combat qui ont été réceptionnés personnellement par le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte militaire malienne arrivée au pouvoir à la suite

Source : Courrier international

Vous allez aimer lire ces articles

Russie/ Dmitri Medvedev met en garde: « Nous avons le droit d’utiliser l’arme nucléaire… »

L’Europe augmente ses importations de gaz russe… liquide

L’Occident rejette les résultats des référendums d’adhésion, Moscou défend la légalité du scrutin

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct